22/06 21:29

La société OceanGate annonce dans un communiqué que les cinq passagers du submersible Titan sont morts - "L'appareil à été victime d'une implosion catastrophique" selon les garde-côtes américains

21h19: Lors de la conférence de presse donnée depuis Boston, les garde-côtes américains ont donné des précisions sur les débris du submersible trouvés. Ces derniers indiquent entre autres que le « Titan » a implosé. L'implosion pourrait avoir eu lieu dans la colonne d'eau du sous-marin. Plusieurs facteurs ont pu y contribuer, sans que les gardes-côtes se prononcent sur ceux-ci. Pour l'instant, ils n'ont noté "aucun signe d'une panne catastrophique". Les personnes mobilisées vont "continuer à mener des recherches" pour en savoir davantage sur les causes de cet incident. Ces derniers jours, plusieurs personnes familières avec le dossier ont commenté la fragilité du Titan.

Lors de la conférence de presse donnée depuis Boston, les garde-côtes américains ont donné des précisions sur les débris du submersible trouvés jeudi. Ces derniers indiquent entre autres que le « Titan » a implosé. L'implosion pourrait avoir eu lieu dans la colonne d'eau du sous-marin.

Et d'ajouter, "il est trop tôt» pour dire quand a eu lieu l'implosion, mais nous avons eu des sonars dans l'eau ces 72 dernières heures et n'avons détecté aucun événement catastrophique durant cette période." Des propos laissant supposer que l'implosion aurait pu avoir lieu il y a plusieurs jours.

21h03: La société OceanGate annonce dans un communiqué que les cinq passagers du submersible Titan sont morts.

Dans un communiqué de la société OceanGate partagé par CNN, l'entreprise qui a organisé l'expédition dit "penser" que les cinq passagers ont "malheureusement été perdus". "Nous pensons maintenant que notre PDG Stockton Rush, Shahzada Dawood et son fils Suleman Dawood, Hamish Harding et Paul-Henri Nargeolet ont malheureusement disparu", déplore l'entreprise.

Un message d'hommage partagé à quelques minutes seulement d'une conférence des garde-côtes censés en dire davantage sur l'avancée des recherches.

La dernière information fournie par leur soin: la présence de "débris" dans le champ de recherche. Il n'était pas confirmé qu'il s'agit de morceaux du Titan disparu.

18h11 : Un "champ de débris" a été découvert dans la zone de recherche du Titan, à proximité du Titanic, par un véhicule sous-marin téléopéré, annoncent les gardes-côtes américains. Pour l'instant, rien ne dit qu'il s'agit effectivement des débris du submersible disparu depuis dimanche. Les garde-côtes américains précisent que des "évaluations" sont en cours concernant la découverte de ces débris. Un point presse est prévu vers 19 heures (heure française).

18h01: « Un champ de débris a été découvert dans la zone de recherche par un ROV près du Titanic », annoncent les garde-côtes américains,. "Les experts du commandement unifié évaluent cette découverte", ajoutent-ils. 

 

 

17h04: "Nous allons parler aux familles et les informer de l'état d'avancement des opérations de recherche et de sauvetage", a annoncé l'amiral américain John Mauger. La date à laquelle les opérations de recherche pourraient prendre fin n'a pas encore été évoquée, ajoute-t-il. Et, quoi qu'il en soit, "cette décision sera prise après une consultation approfondie avec les familles", assure l'officier dans les colonnes de Skynews. 

16h16: Selon les premières conclusions des experts, les bruits perçus mercredi ne venaient pas du sous-marin mais "du fond de l'océan", révèle l'amiral John Mauger de la marine américaine à Sky News. Des analyses plus poussées sont en cours.

14h43: Les garde-côtes américains ont annoncé qu’ils poursuivaient les opérations de « sauvetage » d’un submersible et de ses cinq occupants disparus près de l’épave du Titanic, malgré l’épuisement redouté des réserves d’oxygène. « Nous continuons de voir dans des cas particulièrement complexes que la volonté de vivre des personnes doit véritablement être prise en compte également. Et donc nous continuons de chercher et poursuivons nos efforts de sauvetage », a déclaré le contre-amiral John Mauger, à la tête des opérations de recherche, à la chaîne NBC.

14h28: Le Magellan, robot américain venant d'une société privée, va également descendre pour aider aux recherches

13h57: Le point sur la situation

Une vaste opération internationale de recherches dans l'Atlantique Nord se poursuivait jeudi avec le renfort d'un navire français pour retrouver un submersible et ses cinq occupants disparus près de l'épave du Titanic alors que leurs réserves d'oxygène s'épuisent rapidement. Les garde-côtes américains s'affichent toujours "optimistes".

Mais les secouristes estiment que les passagers pourraient se trouver bientôt à cours d'oxygène à bord du Titan, petit explorateur en eaux profondes de l'entreprise privée américaine OceanGate Expeditions. Porté disparu depuis dimanche, l'engin dispose d'une autonomie théorique de 96 heures en plongée.

"Il faut rester optimistes et garder espoir", a déclaré mercredi un capitaine des garde-côtes américains, Jamie Frederick, lors d'un point presse à Boston. L'annonce mercredi de la détection de bruits sous l'eau par des avions P-3 canadiens a suscité de l'espoir et orienté l'armada multinationale de sauveteurs dépêchés sur place.

Mais "je ne peux pas vous dire ce que sont ces bruits", a indiqué mercredi le capitaine Frederick, après des recherches menées par des véhicules sous-marins télécommandés et un navire de surface équipé d'un sonar.

13h30: Un robot canadien a atteint le fond de la mer et a commencé à chercher le submersible Titan, au niveau de l'épave du Titanic.

13h04: Le navire français l'Atalante et son robot Victor 6000 sont arrivés sur la zone de recherche du Titan

11h22: La vaste opération de recherches dans l'Atlantique Nord entre jeudi dans une phase critique pour retrouver un submersible et ses cinq occupants disparus près de l'épave du Titanic et dont les réserves d'oxygène risquent de s'épuiser d'ici quelques heures.

Les garde-côtes américains s'affichent toujours "optimistes". Mais les secouristes estiment que les passagers pourraient se trouver rapidement à cours d'oxygène à bord du Titan.

L'engin dispose d'une autonomie théorique de 96 heures en plongée. "Il faut rester optimistes et garder espoir", avait déclaré ce mercredi un capitaine des garde-côtes américains, Jamie Frederick, lors d'un point presse à Boston. L'annonce de la détection de bruits sous l'eau par des avions P-3 canadiens dans la zone de recherches a suscité de l'espoir et orienté l'armada multinationale de sauveteurs dépêchés sur place.

11h02: Surveillance aérienne à l'aide d'avions C-130 ou P3, navires dotés de robots sous-marins : les moyens déployés notamment par les armées américaine et canadienne continuent d'arriver sur le site où est stationné le Polar Prince, le navire duquel est parti le submersible Titan. Un bâtiment canadien avec du personnel médical et une chambre de décompression est en chemin. L'Atlante, un navire de recherches français de l'Ifremer doté d'un robot capable de plonger jusqu'à l'épave du Titanic a été dépêché sur place.

10h45: La course contre la montre pour retrouver vivants les cinq occupants du submersible parti explorer l'épave du Titanic s'accélère mercredi dans l'Atlantique Nord, mais l'origine des bruits captés sous l'eau et qui avaient orienté les recherches n'ont pas été identifiés.

"Je ne peux pas vous dire ce que sont ces bruits" détectés mardi sous l'eau par des avions P-3 canadiens dans la zone de recherche, et qui ont suscité de l'espoir pour l'armada de sauveteurs dépêchés sur place, a déclaré à la mi-journée le capitaine Jamie Frederick lors d'un point-presse à Boston, dans le nord-est des Etats-Unis.

"Bien que les recherches par ROV (véhicule télécommandé, NDLR) aient donné des résultats négatifs, elles se poursuivent", a-t-il ajouté. Mais le temps presse. Les réserves d'air respirable devraient s'épuiser jeudi à bord du Titan, petit explorateur en eaux profondes de l'entreprise privée OceanGate.

"Il faut rester optimistes et garder espoir", a indiqué le capitaine Frederick, même s'il a reconnu que les opérations étaient rendues complexes par la surface et la profondeur de la zone de recherche, et la coordination entre "les multiples agences et pays" venues prêter main forte.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Constrictor
23/juin/2023 - 01h35

Hublot plus que douteux puisque ne pouvant pas dépasser les 1500m et encore, systèmes de secours visiblement défaillants et j'en passe...

Comment ces gens ont-ils pu accepter et, de plus, payer pour aller dans un cimetière annoncé.

Portrait de -Nico-
23/juin/2023 - 00h28
_Sikampois a écrit :

Il y a des comparaisons qui donnent la nausée. 

Qui donnent la nausée comme ton idéologie de merde.

Portrait de -Nico-
23/juin/2023 - 00h29
Modulation a écrit :

20 000 morts en méditerranée dans un silence absolu.

4 riches qui crèvent parce qu'ils sont assez idiots pour faire nimp et c'est 24h/24 sur tous les médias et des moyens considérables pour les retrouver.

Faux, idiot.

Portrait de Oghma
22/juin/2023 - 21h59
christ59200 a écrit :

ATTENTION IRONIE : Cela fait cher les funérailles pour ce cercueil plongeant. J'aimerai savoir combien de fois cet "engin" avait plongé sur le Titanic avant cet incident...

Du coup avec Titan 2, on pourra visiter 2 épaves avec un seul ticket !Ca fait plus que $125 000 par épave

"Too soon ?"

Portrait de marcelpatoulachi
22/juin/2023 - 21h49

Quand on lit le ramassis de conneries postées ici, je me dis que certains cerveaux n'ont pas besoin de descendre très profond pour imploser. C'est édifiant ...

 

Portrait de Rachelle65
22/juin/2023 - 18h39
Ils vont pouvoir retrouver jack
Portrait de Rachelle65
22/juin/2023 - 18h39
Ils vont pouvoir retrouver jack
Portrait de LalalalaLi
22/juin/2023 - 17h50

Moi, je trouve ça très anxiogène, je n'aimerais pas mourir ainsi, en sachant que je vais manquer d'air... J'en ai des frissons...

Portrait de Electro
22/juin/2023 - 17h39
Packard1968 a écrit :

C'est ce que je pense! 

Et peut être....dès la descente d'ailleurs car les sons reçus n'avaient rien de signaux humains.

Enfin le politiquement correct semble faire place à une vraie analyse froide de la situation !

Si cela peut servir de leçons à tous ces friqués que l'on ne peut pas tout acheter.

Portrait de christ59200
22/juin/2023 - 15h43

ATTENTION IRONIE : Cela fait cher les funérailles pour ce cercueil plongeant. J'aimerai savoir combien de fois cet "engin" avait plongé sur le Titanic avant cet incident...

Portrait de christ59200
22/juin/2023 - 15h43

ATTENTION IRONIE : Cela fait cher les funérailles pour ce cercueil plongeant. J'aimerai savoir combien de fois cet "engin" avait plongé sur le Titanic avant cet incident...

Portrait de Etincelle
22/juin/2023 - 14h10
petitbatard a écrit :

la France toujours à la ramasse...  ils savent très bien qu'il a implosé avec leur sous marins pif gadget et leur hublot leroymerlin

Je pense un peu à la même chose : une dislocation du sous marin sachant qu´ils ont perdu contact très peu de temps après son départ.

A peine le temps d’atteindre l’épave du Titanic il me semble.

Portrait de aaaaa11111
22/juin/2023 - 13h47

J'ai une "vraie" question. Je précise car la question est bizarre mais bon, je veux vraiment savoir.

Le sous marin dispose de 3 jours de réserve d'oxygène. Dans l'hypothèse ou quelqu'un dans le sous marin a décidé se se sacrifier ou s'il y a eu un vote pour sacrifier une ou 2 personnes, la réserve peut-elle durer plus longtemps car moins d'équipage qui respire ? Si jamais ça s'est produit, qu'on retrouve disons 2 personnes vivantes, est-ce légal de sacrifier des gens pour se sauver soi-même ? 

Portrait de Caro3ine
22/juin/2023 - 13h40

Il ne faut pas perdre confiance, ils ont peut-être su gérer leur respiration et ont gagnés de précieuses heures supplémentaires.

Portrait de Greenday2013
22/juin/2023 - 13h15
Lize a écrit :

Est ce que c'est payé par les impôts tout ce cirque ?

Ils essaient de sauver des vies.

Portrait de Electro
22/juin/2023 - 11h30

Cela fait un peu suspense hollywoodien, le traitement par les chaines d'infos.

Comme d'habitude, le politiquement correct étant la ligne directrice.

Personne n'ose dire ouvertement que c'est mal barré.... C'est fatiguant !