20/06/2023 15:31

Le gouvernement annonce l'acte II de son plan de sobriété pour inciter les Français à réduire leur consommation énergétique cet été et tout au long de l'année - VIDEO

Ne pas abuser de la clim', fermer les portes des magasins quand elle est allumée... Le gouvernement annonce mardi l'acte II de son plan de sobriété pour inciter les Français à réduire leur consommation énergétique cet été et tout au long de l'année.

La menace des coupures d'électricité de l'hiver est déjà loin mais le gouvernement appelle les Français à ne pas relâcher leurs efforts pour réduire durablement leur consommation en électricité, gaz et carburants, huit mois après le lancement de son plan de sobriété en pleine crise énergétique.

Comme à l'automne dernier, le plan reste sur des mesures d'encouragement plutôt que la réglementation et la coercition. Objectif: développer chez chacun "du bon sens énergétique", a indiqué à l'AFP le cabinet de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher.

Parmi les 14 "mesures phares" de cet acte II, dévoilées lundi soir par Le Parisien, un rappel à l'ordre: dans les bureaux et magasins en particulier, la climatisation ne doit pas faire descendre la température en dessous de 26 degrés. Il est aussi demandé aux maires d'assurer la bonne application du décret d'octobre 2022 qui impose aux commerces de ne pas laisser les portes béantes lorsqu'ils utilisent un climatiseur.

Secteur très actif l'été, le spectacle vivant s'engage aussi à réduire sa consommation énergétique, salue le ministère, qui cite l'exemple du festival Main Square d'Arras qui sera alimenté sans groupe électrogène. Le gouvernement compte voir diminuer la consommation de carburants, notamment par le biais des entreprises qui sont incitées à demander à leurs salariés de rouler à 110 km/h maximum sur autoroute, au lieu de 130.

Vingt-sept entreprises du CAC 40 s'y sont engagées, fait-il valoir. Une consigne déjà passée aux agents de l'Etat cet automne. La mesure a le mérite de réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre tout en économisant 20% de carburant, met en avant le gouvernement. Par la suite, le malus à l'achat des véhicules "les plus émetteurs de CO2 et les plus lourds" devrait être "très sensiblement augmenté".

"C'est bon pour la planète, c'est bon pour le portefeuille", a résumé la ministre au micro de RTL mardi en rappelant que la sobriété est un des leviers qui doit permettre au pays "d'atteindre la neutralité carbone en 2050", avec l'"efficacité énergétique", notamment des bâtiments, et plus de production d'énergie décarbonée renouvelable et nucléaire.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions