30/05/2023 18:43

Le journal gratuit 20 minutes a lancé aujourd'hui sa chaîne de télévision dédiée à l'Ile-de-France, qui succède à la chaîne IDF1 et entend séduire les jeunes actifs urbains

Le journal gratuit 20 minutes (contrôlé par Rossel et Ouest France) a lancé aujourd'hui sa chaîne de télévision dédiée à l'Ile-de-France, qui succède à la chaîne IDF1 et entend séduire les jeunes actifs urbains en mêlant information de proximité et divertissement. Les programmes de 20 minutes TV prennent le canal 32 de la TNT francilienne, qu'occupait depuis 2008 IDF1, partiellement cédée l'année dernière par le groupe JLA au groupe belge Rossel ("La voix du Nord", "Le courrier picard", etc.).

Parmi ces programmes figure "Salut l'Ile-de-France", une émission d'actualité quotidienne présentée par Olivier Quéméner, qui officiait déjà sur IDF1, tout comme Jacky, aux manettes chaque semaine du magazine musical "Jacky aux platines".

Un "tour de l'actualité en six minutes" sera proposée quotidiennement "avec les journalistes de 20 Minutes TV et 20 Minutes", tandis que les spécialistes sport du journal recevront un athlète chaque vendredi à 16h dans l'émission "Les croisés, tu connais". La chaîne est éditée par la société Ensemble TV, dont Rossel a pris le contrôle l'année dernière, une opération validée par l'Arcom, le régulateur des médias audiovisuels.

Le capital d'Ensemble TV est ainsi détenu à 51% par Rossel France Investissement, à 34% par JLA (le groupe du producteur Jean-Luc Azoulay, à l'initiative d'IDF1) et à 15% par 20 minutes. Avec 20 minutes TV, le groupe Rossel étend son influence dans le milieu des TV locales, où il a déjà lancé Wéo Nord-Pas-de-Calais et Wéo Picardie, pour la Voix du Nord, et créé, en partenariat avec d'autres groupes de presse quotidienne régionale, la société Territoires TV.

En tant que membre de cette société, 20 Minutes TV pourra s'appuyer sur les programmes conçus pour le réseau Territoires TV pour alimenter sa grille, comme le magazine de société et de débat "Extra local".

De quoi compléter les "deux heures fraîches" de contenus promises chaque jour en plus des séries et documentaires prévus en soirée.

Diffusée en ligne sur 20minutes.tv, la chaîne misera aussi sur l'interactivité avec les "télénautes" qui passent "de façon fluide" d'un écran à l'autre. Elle pourra s'appuyer sur le million de lecteurs franciliens revendiqué chaque jour par l'édition papier, comme sur les 3,3 millions de franciliens visitant chaque mois son site internet.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions