17/05 16:02

Trois personnes soupçonnées d'être à l'origine de 21 feux volontaires depuis le mois d'août en Charente, département qui a connu de nombreux départs de feu cet été, ont été mises en examen

Trois personnes soupçonnées d'être à l'origine de 21 feux volontaires depuis le mois d'août en Charente, département qui a connu de nombreux départs de feu cet été, ont été mises en examen, a indiqué la procureure d'Angoulême.

Comme plusieurs départements proches, notamment la Dordogne et surtout la Gironde avec 29.000 hectares brûlés, la Charente a été le théâtre à l'été 2022 de nombreux départs de feu: environ 400, soit quatre fois plus que la normale, pour un total de surfaces incendiées multiplié par dix.

Mi-septembre, un incendie avait brûlé près de 400 hectares, du jamais vu en Charente. Les trois mis en cause ont été présentés mardi devant un magistrat après l'ouverture d'une information judiciaire pour destruction volontaire par moyens dangereux, a expliqué la procureure Stéphanie Aouine lors d'une conférence de presse.

Ils avaient été pris en flagrant délit ce week-end et interpellés par les gendarmes de Confolens, qui les avaient mis sous surveillance après un renseignement. L'un d'eux, âgé de 51 ans et connu de la justice pour des délits routiers, a été écroué. Sa conjointe, âgée de 50 ans, a été placée sous contrôle judiciaire, tout comme sa fille, une adolescente de 17 ans.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Blondissime
18/mai/2023 - 08h47

Il est temps !