11/05/2023 09:39

Charline Vanhoenacker révèle à la surprise générale dans "C à vous" que l'arrêt de sa quotidienne sur France Inter "n'est pas son choix" contrairement à ce qui a été annoncé dans la presse - Regardez

Hier soir, Charline Vanhoenacker était l'invitée de "C à vous" sur France 5. Sur le plateau, elle a évoqué les informations parues dans la presse ces derniers jours concernant la fin de sa quotidienne de France Inter, "C'est encore nous", après neuf saisons. Une information confirmée par la principale intéressée.

"Ce n'est pas ma décision. Je vous confirme que la quotidienne s'arrête. Ce n'est pas ma décision pour la simple raison que je suis un peu de la vieille école, on est très haut dans les audiences", a-t-elle débuté. Et de continuer : "Je me suis dit qu'avec des bons chiffres et en plus on a le même plaisir qu'au début. Donc, ça ne me serait pas venue à l'idée de passer en hebdomadaire, mais on m'a proposé de passer en hebdo. Et voilà, on va s'adapter".

"Comment vous expliquez qu'on mette un terme à une émission qui connaît un véritable succès depuis neuf ans ?", lui a alors demandé Anne-Elisabeth Lemoine. "Je ne suis pas très au fait des nouveaux usages. La vie des médias a beaucoup changé depuis dix ans. Je dirais qu'il y a des choses qui me dépassent", a répondu Charline Vanhoenacker en précisant que sa quotidienne était "à 91.000 auditeurs d'écart avec 'Les Grosses Têtes' de RTL".

"J'aurais bien fait un an de plus [en quotidienne]. Mais je vais m'adapter, on va tous s'adapter. On est assez enthousiastes, la proposition nous est faite, on est en train de négocier. Mais c'est peut-être pas une mauvaise idée, on va voir l'année prochaine. On est très enthousiastes, on a toujours été très libres sur cette antenne", a conclu l'humoriste dans cet extrait que Jeanmarcmorandini.com vous propose de (re)découvrir (voir vidéo ci-dessus). 

 

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Superscrat
11/mai/2023 - 20h02

une "humoriste" qui n'est jamais drôle n'a pas sa place sur une radio, même publique.