27/04/2023 07:46

Le préfet de police de Paris Laurent Nuñez répond à Eric Zemmour en rappelant que la technique "de contact" pour lutter contre les rodéos urbains, utilisée en Angleterre, n’est toujours pas autorisée en France

Le préfet de police de Paris Laurent Nuñez a rappelé  que la technique "de contact" pour lutter contre les rodéos urbains, utilisée en Angleterre, n’est toujours pas autorisée en France. Il réagissait à la déclaration d’Eric Zemmour, qui s’est déclaré dimanche favorable à cette méthode. Le président de Reconquête et ancien candidat à la présidentielle avait en effet plaidé pour une «évolution de la loi et faire comme les Anglais».

Le «contact tactique» est en effet autorisé sous conditions en Angleterre, et permet aux policiers de percuter des véhicules poursuivis lors de rodéos urbains.

Des propos jugés ce mercredi «totalement irresponsables» par le préfet de police. Si les contacts restent «complètement interdits», Laurent Nuñez a souligné sur FranceInfo que les forces de l’ordre agissaient contre les rodéos urbains, en réalisant «des prises en charge, ce qu’on appelle des poursuites».

«On ne peut pas lutter contre les rodéos urbains (…) sans prise en charge, sans poursuite. Ça n’existe pas», a-t-il martelé. «Mais pas de contacts. Evidemment que c’est complètement interdit», a poursuivi le préfet de police de Paris.

Il a assuré que les poursuites dans le cadre de ces affaires étaient encadrées : «on doit prévenir la salle de commandement, s’assurer que les conditions de sécurité sont réunies». «Ce sont des individus dangereux (les auteurs de rodéos urbains, ndlr) qu’il faut mettre hors d’état de nuire, il faut les poursuivre mais il ne peut pas y avoir de contact», a-t-il asséné.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de alx59
27/avril/2023 - 13h40

La réponse est un peu conne puisque Zemmour à déclaré q'il était favorable à cette technique qui est employée en Angleterre donc il sait bien que c'est interdit en France (pour l'instant)

Portrait de Super Dupont
27/avril/2023 - 11h05 - depuis l'application mobile

Le discours du Préfet de Paris démontre bien son impuissance face à ces jeunes qui ne cherchent qu’à défier l’autorité de l’Etat quitte à ce qu’il y ait des victimes collatérales dans leurs conneries.