25/04/2023 07:27

Casserolades : Les images du Ministre de l'éducation, Pap Ndiaye, exfiltré cette nuit de la Gare de Lyon après être resté boqué dans son TGV, alors que des dizaines de manifestants l'attendent - Vidéo

Le ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye a été exfiltré lundi de la gare de Lyon en raison de la présence de manifestants opposés à la réforme des retraites. Plusieurs dizaines de manifestants étaient venus l’accueillir par des concerts de casseroles et des chants, au retour de son déplacement à Lyon.

La foule a entonné des chants  anti-Macron dans le hall principal de la gare de Lyon faisant face à un cordon de forces de l’ordre. Contraint de rester dans son train en provenance de Lyon où il était en déplacement dans la journée, le ministre a finalement dû être exfiltré encadré par plusieurs agents de sécurité.

Plus tôt dans la journée, la visite de Pap Ndiaye à l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation de Lyon (Inspe) avait été annulée en raison de la présence d’une centaine de manifestants, eux aussi venu l’accueillir avec des casseroles. « Un comité d’accueil sonore » organisé par la CGT éducation du Rhône, après un appel lancé à ses militants sur les réseaux sociaux. Plusieurs manifestants avient tenté de pénétrer dans l’institut après avoir forcé un portail. La police avait alors fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
25/avril/2023 - 11h40
DCA997 a écrit :

C'est ça il va s'exprimer au milieu d'un concert de casseroles. Faites fonctionner un peu votre bulbe si vous en avez un ! Et traiter les gens de lâche en étant derrière son écran anonyme vous n'avez pas honte de vous ?

Je dis seulement, en prenant toutes les précautions d'usage car je suis conscient que ce n'est pas facile, qu'il aurait pu, qu'il aurait dû au moins essayer, quitte à devoir constater que tout dialogue était impossible.  Mais cela aurait eu plus de classe s'il l'avait fait, plutôt que de se débiner sans même avoir tenté le coup.

Et les mots ont un sens : je dis aussi qu'il est parti, piteusement, par une issue de secours, comme l'aurait fait un lâche, mais je ne traite nulle part de lâche ce digne représentant de notre Gouvernement, vu que je ne le connais pas personnellement.  Et si je devais avoir honte, ce ne serait pas celle de m'exprimer, même derrière mon écran (ce que vous faites très bien vous-même, pour insulter ou mépriser ceux qui ne sont pas de votre bord).  Mais tout ceci n'est pas bien grave, convenons-en.

Portrait de MICMAH458
25/avril/2023 - 10h07

Quelques casseroles qui font du bruit, et ce type pas très courageux est "exfiltré", protégé par ceux-là même qu'il décriait il y a quelques jours.  Tout ceci est peu glorieux.  Il aurait pu essayer, au moins essayer, d'aller au-devant des manifestants et donner ses arguments pour défendre une loi qu'il vient de voter.  Peut-être cela n'aurait-il pas fonctionné, mais au moins cela aurait eu plus de gueule que de se dégonfler et de filer par une sortie dérobée, comme un lâche, comme un voleur.

Portrait de Electro
27/avril/2023 - 21h36

.

Portrait de Electro
25/avril/2023 - 08h18

..

Portrait de COLIN33
25/avril/2023 - 08h13 - depuis l'application mobile

De pire en pire , reprenons les mots utilisés dans ses discours par Macron "la foule" "en guerre" "le chaos "