23/04/2023 07:45

La police aux frontières britannique a saisi plus d'une tonne de cocaïne dérivant dans les eaux de la Manche, a annoncé le ministère de l'Intérieur sur Twitter

La police aux frontières britannique a saisi plus d'une tonne de cocaïne dérivant dans les eaux de la Manche, a annoncé  le ministère de l'Intérieur sur Twitter. Alertée, la police britannique a découvert un certain nombre de ballots flottant à la surface de l'eau. Ils ont été récupérés et ramenés au port de Douvres, où des tests ont confirmé qu'il s'agissait de plus d'une tonne de cocaïne.

Sur Twitter, le ministère de l'Intérieur britannique a souligné le travail essentiel de la police pour «empêcher les substances illicites d'arriver sur nos côtes», soulignant leurs effets dévastateurs sur la population.

Cette saisie intervient environ un mois et demi après l'échouage de deux tonnes de cocaïne, emballée dans des paquets hermétiquement fermés, pour certains fixés à des gilets de sauvetage, sur des plages françaises en Normandie.

Fin 2019, des ballots contenant au total 1,6 tonne de cocaïne s'étaient échoués sur les plages d'une large zone allant du sud-ouest de la France à la Bretagne.

Selon le ministère britannique de l'Intérieur, qui a publié jeudi ses statistiques pour l'année qui s'est achevée en mars 2022 en Angleterre et au Pays de Galles, la quantité de cocaïne saisie a augmenté de 68% par rapport à l'année 2020/2021, établissant un nouveau record avec 18,8 tonnes.

La kétamine saisie a également atteint un record avec 1,9 tonne saisie (+884%). Les saisies d'herbe de cannabis ont augmenté de 107%, avec plus de 35 tonnes, leur plus haut niveau depuis 1994.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions