31/03/2023 16:31

Sud Radio saisit le Conseil d’Etat pour demander l’annulation de la mise en demeure de l’ARCOM relative à l’interview de Renaud Camus par André Bercoff en mars 2022

Dans un communiqué, Sud Radio annonce avoir "saisi le Conseil d’État pour demander l’annulation de la mise en demeure par laquelle l’ARCOM a estimé que l’interview de Renaud Camus par André Bercoff dans le cadre de l’émission « Bercoff dans tous ses états » le 18 mars 2022 aurait pu susciter des comportements discriminatoires et aurait révélé un défaut de maitrise de l’antenne".

"SUD-RADIO et ses journalistes sont attachés à la liberté d’expression et de communication ; ils veillent aussi au respect de la loi et de la convention signée avec l’autorité de régulation. Au cours de cette émission, ni l’invité ni André Bercoff n’ont en réalité tenu le moindre propos d’incitation à la haine, à la violence ou à la discrimination à l’égard d’une quelconque communauté ou religion", précise le texte.

Et d'ajouter : "En outre, le journaliste n’a nullement manqué à son obligation de maîtriser le déroulement équilibré du débat, relatif à une question d’intérêt public, qui était au centre de la campagne de l’élection présidentielle. Il appartient désormais au Conseil d’État, juge de la légalité, de se prononcer".

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions