29/03/2023 15:02

Trottinettes électriques: L'âge minimum pour les conduire passe de 12 ans à 14 ans et les amendes seront fortement augmentées, annonce le ministre des Transports Clément Beaune

L’âge minimum pour conduire une trottinette électrique sera relevé de 12 à 14 ans et les amendes seront fortement augmentées, a annoncé au journal 20 Minutes le ministre des Transports Clément Beaune, qui a présenté un plan destiné à réguler l’usage de ces engins sur la voie publique.

Les amendes passeront de 35 à 135 euros pour sanctionner la circulation à deux personnes sur un engin ou sur les voies interdites.

« On sait que dans un accident sur cinq, les utilisateurs étaient deux sur l’engin, c’est important de faire comprendre qu’il ne s’agit pas d’un jouet », explique M. Beaune au quotidien.

Quant au port obligatoire du casque, « la réflexion reste ouverte: pour le moment, nous avons fait le choix de ne pas l’imposer mais il est fortement recommandé et nos campagnes de communication vont le répéter », a ajouté Clément Beaune. L’annonce de ce plan intervient alors que la mairie de Paris consulte dimanche ses administrés quant au maintien ou à l’interdiction des trottinettes en libre-service dans la capitale.

« Ce travail, je le fais depuis l’automne (...) c’est important de poser un cadre national », a contesté Clément Beaune mercredi matin sur Europe 1, critiquant l’initiative de la mairie de Paris. Député de Paris, Clément Beaune a souligné qu’il n’avait « pas beaucoup de doutes sur l’issue de ce référendum ». « Il y a zéro information, les arguments n’ont pas pu s’exprimer, il n’y a qu’un bureau de vote par arrondissement. Je regrette que ce sujet soit binaire », a lancé le ministre.

« C’est une consultation importante qui sera regardée par beaucoup d’autres villes en France et à l’étranger. Je regrette qu’on ait caricaturé et qu’on ait simplifié ce débat (...) Au lieu de faire pour ou contre, on peut faire pour, avec des règles », a souligné Clément Beaune.

Le plan prévoit également la création d’un observatoire des micromobilités et une charte d’engagement que devront signer dès mercredi les opérateurs (sécurité des usagers, travail sur la durée de vie des batteries d’un minimum de cinq ans, recyclage obligatoire en France...).

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions