08/03/2023 12:31

Huit personnes ont été placées en garde à vue en France dans l’affaire du braquage du fourgon blindé commis mi-janvier en Allemagne

Huit personnes ont été placées en garde à vue mardi et mercredi en France dans l’affaire du braquage du fourgon blindé commis mi-janvier en Allemagne, a-t-on appris de sources proches de l’enquête.

Quatre d’entre elles, dont le cerveau présumé, ont été arrêtées mardi dans les Pyrénées-Orientales près de la frontière franco-espagnole; les quatre autres ont été interpellées dans le Nord et en Île-de-France, ont précisé ces sources, confirmant une information du Parisien.

Elles sont interrogées par les policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO), saisis de l’enquête. Parmi elles, Gemal D., présenté par le Parisien comme « un caïd » de 58 ans originaire de Roubaix, est « probablement » l’organisateur de l’attaque, selon l’une des sources proches de l’enquête.

Jusqu’à présent, 860.000 euros avaient pu être récupérés lors des précédentes vagues d’interpellations sur le butin total de 2,1 millions d’euros estimé par la police allemande. Le reste du butin n’a pas encore été retrouvé à l’issue de cette nouvelle opération de police, « même si l’on a retrouvé un peu d’argent » dont on ignore s’il provient de l’attaque, selon l’une des sources proches de l’enquête.

Au total, dix suspects sont déjà mis en examen et incarcérés dans cette information judiciaire ouverte pour vol en bande organisée avec arme, destruction par moyen dangereux et association de malfaiteurs, aux mains d’une juge d’instruction de la Juridiction interrégionale spécialisée de Paris.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions