02/03 17:31

Une enquête ouverte après la plainte d'une enseignante d'un lycée d'Epernay (Marne), menacée dans une lettre anonyme reçue à son domicile

Une enquête a été ouverte après la plainte d'une enseignante d'un lycée d'Epernay (Marne), menacée dans une lettre anonyme reçue à son domicile, a-t-on appris auprès du parquet de Châlons-en-Champagne et du rectorat.

Cette enquête «a été diligentée pour menaces de crimes ou de délit aggravés sur une personne chargée d'une mission de service public», a précisé à l'AFP la procureure de Châlons-en-Champagne, Ombeline Mahuzier, confirmant une information de l'Union.

Cette affaire intervient quelques jours après le meurtre d'une professeure d'espagnol dans les Pyrénées-Atlantiques qui a bouleversé la communauté éducative française et un peu plus de deux ans après l'assassinat d'un autre professeur, Samuel Paty, décapité par un jeune islamiste radicalisé. «Toute menace sur un enseignant est prise très au sérieux», a insisté Mme Mahuzier, précisant que son auteur encourait une peine de trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende.

L'enseignante a été entendue et un examen psychologique et médical ordonné. Contacté par l'AFP, le rectorat de l'académie de Reims «condamne fermement cet acte révoltant et inacceptable» et précise que «l'enseignante bénéficie de la protection fonctionnelle», lui offrant notamment une assistance juridique.

«Aucune raison, aucune motivation ne peuvent justifier un tel acte vis-à-vis d'un enseignant, qui, avec passion et engagement, exerce son métier», a réagi le président du conseil régional du Grand Est, Franck Leroy, dans un communiqué.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions