08/02/2023 17:31

L'épidémie de grippe a poursuivi ces derniers jours un rebond entamé après un début d'année marqué par une accalmie, avertit l'agence de santé publique.

L'épidémie de grippe a poursuivi ces derniers jours un rebond entamé après un début d'année marqué par une accalmie, a résumé l'agence de santé publique. La semaine dernière a enregistré, en métropole, un "rebond de l'épidémie avec augmentation des indicateurs grippe en ville et à l'hôpital dans toutes les classes d'âge", selon un bilan hebdomadaire de Santé publique France. Outre-mer, elle se poursuit en Guyane et dans les Antilles.

L'épidémie de grippe, qui avait commencé tôt en France, avait connu un repli en janvier.

Mais depuis deux semaines, elle repart et, en métropole, seuls la Normandie et les Hauts-de-France apparaissent en phase "post-épidémique" lors de laquelle la sortie de l'épidémie est envisageable à court terme.

La Bretagne, notamment, est phase pleine épidémie après avoir commencé à en sortir les semaines précédentes.

L'épidémie a été notamment relancée par l'expansion d'une nouvelle souche, dite de type B, même si la première, de type A, reste présente.

Le virus de type B "peut tout à fait réinfecter des personnes qui ont déjà eu des grippes de type A", avait expliqué la semaine dernière à l'AFP l'infectiologue Benjamin Davido.

Cet hiver, la grippe est venue contribuer à une situation inhabituelle de "triple épidémie", avec plusieurs vagues de Covid ainsi qu'une flambée de bronchiolite particulièrement intense chez les bébés.

Sur ce dernier plan, toutefois, la situation continue à s'améliorer. La bronchiolite, en déclin depuis fin décembre, a continué à reculer sur l'ensemble du territoire français.

L'épidémie s'est notamment terminée dans plusieurs régions: Auvergne-Rhône-Alpes, la Martinique et les Pays de la Loire.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions