06/02 11:46

Réforme des retraites: Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, estime qu'une adoption du projet poserait "un problème démocratique" - Regardez

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a estimé lundi qu'une adoption du projet de réforme des retraites poserait "un problème démocratique" et prévenu que dans ce cas, son syndicat poursuivra la mobilisation.

"Les députés sont censés représenter le peuple. Or quand ils votent des lois qui sont contraires à ce que veut le peuple, il y a un problème démocratique", a affirmé le responsable syndical sur France 2. "On ne peut pas se faire élire pour cinq ans et pendant cinq ans faire ce qu'on veut. Il me semble qu'il y a quelques manifestations en ce moment, il y en aura encore une demain, il y en aura une samedi, il y a des grèves, il y a des sondages", "c'est ça qu'il faut écouter", a-t-il déclaré.

"Pour nous, comme pour tous les syndicats, (le recul de l'âge de départ à) 64 ans et l'allongement de la durée de cotisation, ce n'est pas acceptable", a rappelé Philippe Martinez. "On compte sur le fait qu'il y ait des mobilisations pour que les élus de la République prennent en compte l'avis des citoyens". "Si on n'est pas entendus, je pense que le climat va largement se dégrader", a-t-il ajouté.

Interrogé sur l'obstruction parlementaire, alors que 20.000 amendements sont au menu des députés, il a plaidé pour que le débat ait lieu. "Ce qu'il faut c'est qu'il y ait des débats et aussi qu'on puisse voir quel député soutient ou non le report de l'âge à 64 ans", pour "savoir si les élus du peuple écoutent le peuple ou non".

En cas d'adoption du texte à l'Assemblée, "pour la CGT, la réponse est claire, on continue parce qu'on considèrera que c'est un texte qui a été voté contre l'avis majoritaire des citoyens", a-t-il poursuivi. Concernant les annonces de la Première ministre au cours du week-end sur les carrières longues, M. Martinez y voit "de petits 'bougés'" qui ne correspondent pas "aux attentes qu'expriment les manifestants, les grévistes et l'opinion publique". "Le compte n'y est pas, c'est du bricolage", insiste-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
7/février/2023 - 09h32
ange ou démon a écrit :

Il a rien d'autre  à foutre que de se pavaner sur les médias...il ne pas pas être trop fatigué par le travail!!!!!!!!!!!!!!

Martinez , comme tous les représentants syndicaux au niveau national a été élu a ce poste et comme tous les autres il est issu du monde du travail (Renault) entreprise dans laquelle il va retourner lorsque son  mandat sera terminé.

Portrait de ange ou démon
7/février/2023 - 07h59

Il a rien d'autre  à foutre que de se pavaner sur les médias...il ne pas pas être trop fatigué par le travail!!!!!!!!!!!!!!

Portrait de Hartley foot
6/février/2023 - 21h48

Et 64 ans c'est si jeune pour arrêter de travailler 

Portrait de Çabaigne
6/février/2023 - 14h35

Alors monsieur Martinez est certainement pour la suppression des régimes spéciaux que 69% des Français appellent de leurs vœux.

Sinon cela pose un problème démocratique.

Portrait de endimion34
6/février/2023 - 12h54

donc on récapitule, 1.2 millions de personnes dans la rue, c'est la majorité absolue ?

désolé mais macron a été élu démocratiquement

pas vous, monsieur martinez

Portrait de autunbibractepassy
6/février/2023 - 12h28

Mr Martinez, une question : Pour qui avez vous voter à la présidentielle 2022?

Si c'est pour Macron, c'était dans son programme. Donc vous avez voter pour et c'est donc démocratique.

Portrait de COLIN33
6/février/2023 - 12h04 - depuis l'application mobile

Communiste ou autres la retraite touche tous les français, BORNE et son gouvernement DEHORS !!!

Portrait de gruiiik
6/février/2023 - 11h52

Un communiste qui parle de démocratie, c'est marrant smiley