01/02/2023 10:16

Une information judiciaire ouverte sur les circonstances de la mort de Mahamadou Fofana, cousin d'Adama Traoré décédé alors qu'il était poursuivi par la police dans les Yvelines

Une information judiciaire a été ouverte  sur les circonstances de la mort de Mahamadou Fofana, cousin d'Adama Traoré décédé en 2020 alors qu'il était poursuivi par la police dans les Yvelines, a indiqué mardi le parquet de Versailles, sollicité par l'AFP.

Le 20 janvier, l'enquête pour pour homicide volontaire a été confiée à un juge d'instruction de Versailles, reprenant "les faits tels que dénoncés dans une plainte déposée le 8 juillet 2022 avec constitution de partie civile", a précisé le parquet. Contacté par l'AFP, l'avocat de la famille n'était pas joignable dans l'immédiat. Cette ouverture d'enquête judiciaire fait suite au classement sans suite, prononcé le 30 mars 2021, d'une première information judiciaire pour "recherche des causes de la mort".

Selon le ministère public, les investigations n'avaient alors "pas permis d'établir l'existence d'une infraction pénale". Le 14 septembre 2020, Mahamadou Fofana est décédé à l'âge de 35 ans alors que des policiers tentaient de l'interpeller dans les Yvelines. Son corps avait été retrouvé dans la Seine à Bougival par les policiers qui le poursuivaient.

D'après les forces de l'ordre, aucune violence n'a été commise et l'homme serait mort noyé alors qu'il tentait de regagner la rive après avoir voulu leur échapper. Mais la famille, qui a vu le corps à la morgue, a contesté cette version : Assa Traoré, la soeur d'Adama Traoré, a notamment évoqué un "crâne complètement déformé".

C'est dans ce contexte qu'une enquête pour recherche des causes de la mort avait été confiée à un juge d'instruction. Le classement sans suite reposait notamment sur des "expertises médico-légales (...) confirmées par les opérations de contre-autopsie sollicitées par la partie civile et menées par un collège d'experts", avait expliqué le parquet.

Mahamadou Fofana est présenté par la famille comme le cousin d'Adama Traoré, un jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 dans des circonstances controversées après son interpellation par des gendarmes dans le Val-d'Oise.

Cette affaire a trouvé en France un fort écho après la vague planétaire d'indignation suscitée par la mort en mai 2020 aux Etats-Unis de George Floyd, un homme noir tué par un policier blanc.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Vosegus
1/février/2023 - 18h02
BOULOU nounou a écrit :

Quand on fait une recherche "famille Traoré condamnations" on s'aperçoit vite que l'on a pas à faire a une famille traditionnelle mais a des marchands de casseroles.

Surtout une famille de délinquants chevronnés  habitués des cachots de la république. 

Portrait de Greenday2013
1/février/2023 - 14h06

Assa Traoré est en manque d'argent, il a fallu qu'elle se trouve une autre victime pour rebondir.

Portrait de Titoon
1/février/2023 - 12h41

Merci l'argent de M. SY et des autres gentils donateurs qui financent le gang Traoré.

Encore une procédure abusive afin de faire marcher le commerce de T-Shirt et d'encombrer les tribunaux.

Portrait de MICMAH458
1/février/2023 - 11h39
JB02 a écrit :

C’est héréditaire

Hé oui, tout à fait : morts pendant une poursuite avec la méchante police, alors qu'ils n'avaient rien à se reprocher, de cousin en cousin.  Cette famille défie toutes les lois des statistiques, parce leurs cas sont quand même bizarrement exceptionnels.