24/01 13:19

Ecoutez Slim, le porte-parole du collectif d'Aide aux Victimes d'Influenceurs, sur CNews: "On souhaiterait réunir le maximum de victimes d’influenceurs pour pouvoir faire plusieurs recours collectifs" - VIDEO

Dans un communiqué, le Collectif AVI - Collectif d'Aide aux Victimes d'Influenceurs - annonce avoir décidé de saisir la justice. "Dans le cadre de deux actions collectives, réunissant près de 80 plaignants, la première relative aux NFT "Animoon", la seconde concernant le trading "Blatagang"", leur avocat déposera une plainte au Tribunal judiciaire de Paris.

"Des enquêtes, enrichies par de nombreux noms et pièces, devraient être ouvertes contre les différents protagonistes de ces projets. Parmi lesquels se trouvent M. Marc Blata (de son vrai nom, Marc Oceane Singainy Tevanin) et Mme Nadé Blata (Nadira Brik Chaouche) résidant à Dubaï", précise le communiqué.

Ce midi, Slim, un des porte-paroles du collectif AVI, était l'invité de CNews. "Nous avons décidé de créer ce collectif afin de pouvoir regrouper un maximum de victimes et pouvoir déposer une plainte collectif auprès de certains influenceurs. Aujourd'hui, il y a deux plaintes qui ont été déposées", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter : "Aujourd'hui, on souhaiterait faire beaucoup de prévention et de réunir un certain nombre de victimes (...) Si on a plusieurs victimes qui se joignent à nous, ça peut peut-être encourager à déposer plainte".

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
24/janvier/2023 - 15h36

Il s'est fait influencer pour sa casquette ?