24/01 10:31

Le Mondial de football et la mort de la reine d'Angleterre sont les sujets dont les médias ont trop parlé en 2022, selon le baromètre annuel du journal La Croix

Le Mondial de football et la mort de la reine d'Angleterre sont les sujets dont les médias ont trop parlé en 2022, selon le baromètre annuel du journal La Croix, qui montre par ailleurs un regain d'intérêt des Français pour l'actualité. Parmi les 1.500 personnes de 18 ans et plus interrogées début janvier pour le sondage (méthode des quotas), 48% pensent que les médias ont trop parlé de la Coupe du monde de football, immédiatement suivie par la mort d'Elizabeth II (43%) et la pénurie de carburant (40%).

A l'inverse, 51% des sondés jugent que les médias n'ont pas assez parlé du débat sur la fin de vie, suivi des abus sexuels au sein de l'Eglise catholique (37%) et du mouvement de protestation en Iran (34%). Par ailleurs, l'édition 2023 du baromètre réalisé depuis 1987 montre un regain d'intérêt pour l'actualité.

Environ 76% des sondés disent la suivre "avec un grand intérêt", contre 62% l'an passé. "C'est le cinquième plus haut niveau en 35 ans", a souligné Jean-Christophe Ploquin, rédacteur en chef de La Croix, lors d'une conférence de presse. Cette proportion est cependant moindre chez les moins de 35 ans (66%).

En outre, quatre sondés sur dix disent s'intéresser davantage à l'actualité qu'il y a quelques années. Cela coïncide avec "une actualité particulièrement riche en 2022" (guerre en Ukraine, élection présidentielle en France...) après la période du Covid, a jugé Guillaume Caline, de l'institut de sondages Kantar Public, qui réalise le baromètre. C'est toutefois à nuancer par le fait qu'un sondé sur cinq (21%) s'y intéresse moins qu'avant, et même un sur trois (33%) chez les moins de 35 ans.

Selon Kantar Public, la comparaison avec les années précédentes est toutefois "à interpréter avec prudence" car la façon de recueillir les réponses a changé cette année. Auparavant, les enquêtes étaient réalisées en face-à-face mais, désormais, les réponses sont recueillies par Internet (et par téléphone pour des personnes de plus de 65 ans).

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
24/janvier/2023 - 13h59

la guerre au Yémen,qui en parle?les gosses qui crèvent la faim,qui en parle?on me gonfle avec l'Ukraine,Macron,MBappé.