21/01 16:31

L'écrivain Guillaume Musso a prévu de faire une pause dans son rythme de publication d'un nouveau roman chaque année: "Pour la première fois, j'arrive en janvier sans avoir de livre en cours"

L'écrivain Guillaume Musso, numéro un des ventes en France tous les ans depuis 2011, a prévu de faire une pause dans son rythme de publication d'un nouveau roman chaque année, a-t-il annoncé à RTL. Dans un entretien diffusé par la radio, il a indiqué ne pas avoir de roman en cours d'écriture qui pourrait être publié en 2023.

"Pour la première fois, j'arrive en janvier sans avoir de livre en cours", a-t-il déclaré. "Ce qui veut dire que 2023 sera peut-être une année blanche. Après, vous savez, une idée de livre peut vous tomber dessus, comme ça, et d'un seul coup avoir une urgence", a-t-il concédé. Interrogé sur les raisons de cette pause, il a fait valoir "un recentrage depuis quelques années sur à la fois ma vie de famille, sur mes enfants, mes parents".

"Ma grande source de joie, aujourd'hui, je la dois à mes enfants. Je sais que tout ça ne durera pas. Ils ont neuf ans, ils ont cinq ans. Pour moi le pire, avoir raté sa vie, c'est arriver à un moment et se dire: ah ben mince, j'ai pas vu mes enfants grandir", a-t-il ajouté. Il prévoit de faire paraître en octobre l'adaptation en bande dessinée de "La Vie secrète des écrivains", son roman de 2019, avec au dessin l'Américain Miles Hyman.

Guillaume Musso, 48 ans, a écoulé en 2022 selon l'institut GfK 1,383 million d'exemplaires de ses livres, tous titres et formats confondus. Son suivant, Joël Dicker, en a vendu moins d'un million. Avant la parution en septembre du dernier en date, "Angélique", quatrième meilleure vente de 2022 selon GfK, il confiait à l'AFP qu'il ne voyait pas ce rythme annuel, suivi sans relâche depuis 2005, comme une contrainte.

"Ça n'en est pas une. Ça, vraiment, c'est plus quelque chose qui est facteur d'équilibre dans ma vie que de contrainte (...) Ce n'est pas une contrainte contractuelle, vraiment, jamais. Il n'y a aucun éditeur qui m'ait dit: ah, ça serait bien si tu faisais un roman par an", expliquait-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
21/janvier/2023 - 16h40

 à moins qu'il n'ait plus personne pour écrire ses bouquins.