05/01 10:31

Le journaliste américain Nate Thayer, qui avait obtenu en 1997 un entretien exclusif avec Pol Pot, le brutal dirigeant des Khmers rouges au Cambodge, est mort à 62 ans

Le journaliste indépendant américain Nate Thayer, qui avait obtenu en 1997 un entretien exclusif avec Pol Pot, le brutal dirigeant des Khmers rouges au Cambodge, est mort à l'âge de 62 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé sa famille mercredi. Spécialiste des Khmers rouges, il était devenu le premier journaliste étranger en près de deux décennies à rencontrer Pol Pot, l'un des dictateurs les plus sanguinaires du 20e siècle, responsable de la mort de près de deux millions de Cambodgiens entre 1975 et 1979.

Alors correspondant d'un hebdomadaire de Hong Kong, Far Eastern Economic Review, Nate Thayer l'avait interviewé et photographié dans la jungle du nord du Cambodge. Pol Pot est mort l'année suivante d'une crise cardiaque, après plusieurs mois de détention par ses propres compagnons d'armes.

Nate Thayer, au crâne rasé et adepte du tabac à chiquer, s'était bâti une réputation de journaliste intrépide, jusqu'à être gravement blessé par l'explosion d'une mine antipersonnelle en 1989 alors qu'il accompagnait des guérilleros cambodgiens.

Pol Pot, lors de leur entretien, lui avait notamment confié: "Suis-je une personne violente? J'ai la conscience tranquille." Fils d'un ancien ambassadeur américain à Singapour, Nate Thayer a consacré la majeure partie de sa carrière à l'Asie, enquêtant notamment sur la Corée du Nord ou les combats à la frontière birmane. Il avait aussi couvert l'invasion américaine de l'Irak en 2003.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Morlock3
21/janvier/2023 - 14h32

R.I.P