30/12/2022 13:01

L’activité des iconiques Batobus et Bateaux Parisiens, qui sillonnent la Seine, est perturbée depuis le 24 décembre par une grève suivie par une partie de leurs salariés

L’activité des iconiques Batobus et Bateaux Parisiens, qui sillonnent la Seine, est perturbée depuis le 24 décembre par une grève suivie par une partie de leurs salariés, selon un communiqué du syndicat FO Paris publié jeudi. Les grévistes exigent notamment des hausses de salaires, des revalorisations statutaires et l’augmentation des primes « journées longues », précise FO dans son communiqué.

« Depuis la fin du Covid, l’activité a repris, avec des affluences records mais le même nombre de salariés », ce qui génère « une surcharge de travail très importante », a témoigné auprès de l’AFP Romain Joly, gréviste et capitaine d’un bateau restaurant. Les salariés grévistes réclament que Sodexo Sports et Loisirs, qui détient les Bateaux Parisiens et Batobus, « partage les bénéfices records de cette année », surtout dans le contexte inflationniste, a ajouté M. Joly. D’après lui, en raison du mouvement social, les Batobus, bateaux de croisière à arrêts multiples, ne naviguent plus, alors que 25 des 30 salariés font grève.

Au sein des Bateaux Parisiens, les employés de la division Bateaux Restaurant sont majoritairement en grève (18 sur 19 salariés), mais l’activité est peu perturbée, car des personnels non grévistes et des cadres viennent en renfort pour maintenir cette activité, la plus lucrative, a expliqué M. Joly. Les Bateaux Promenade (croisière commentée) ne suivent pas le mouvement, a-t-il indiqué. La direction des Bateaux Parisiens a indiqué de son côté à l’AFP que « le mouvement (touchait) actuellement moins de 10% des effectifs et (que) l’activité se (poursuivait) sur les Bateaux Promenade et Restaurant ».

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions