31/12/2022 07:31

La Commission européenne a salué le maintien temporaire des conditions d’attribution de subventions aux véhicules électriques aux Etats-Unis

La Commission européenne a salué jeudi le maintien temporaire des conditions d’attribution de subventions aux véhicules électriques aux Etats-Unis, après que le ministère américain des Finances a précisé dans une publication avoir retardé l’annonce des conditions finales.

La loi sur la réduction de l’inflation (IRA) -- le nom officiel du plan climat du président Joe Biden -- prévoit que les subventions à l’achat d’un véhicule électrique soient accordées à partir du 1er janvier et s’élèvent jusqu’à 7.500 dollars.

Mais la publication des conditions finales étant repoussée au mois de mars par le ministère, celles actuellement en vigueur sont maintenues: pour l’heure, les véhicules et leurs batteries doivent simplement être « assemblés en Amérique du Nord » pour bénéficier des subventions. Ce qui inclut donc ceux fabriqués au Canada et au Mexique, une demande de longue date de la part des pays voisins des Etats-Unis.

« Les conditions publiées aujourd’hui réaffirment que les entreprises européennes peuvent bénéficier » des subventions prévues dans le cadre de l’IRA, a jugé la Commission européenne dans un communiqué qui « salue ces conditions, fruit d’un engagement constructif » de part et d’autre de l’Atlantique.

Côté américain, cette décision a été critiquée par le sénateur démocrate Joe Manchin, qui a monnayé son soutien à l’IRA et demande désormais une pause dans la mise en place de ces subventions « le temps de publier des conditions qui respectent l’objectif de l’IRA ».

« Les règles annoncées répondent à la volonté des entreprises et ne respectent pas l’objectif de la loi », a estimé l’élu dans un communiqué. « Elles ne font qu’affaiblir notre capacité à devenir un pays plus indépendant énergétiquement. »

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions