07/12 10:46

La tendance à la baisse de la consommation d'électricité en France "s'amplifie", avec un recul de 8,3% la semaine dernière - Une diminution qui concerne "désormais tous les secteurs", selon RTE

La tendance à la baisse de la consommation d'électricité en France "s'amplifie", avec un recul de 8,3% la semaine dernière par rapport à la moyenne des années précédentes (2014-2019), une diminution qui concerne "désormais tous les secteurs", selon des données publiées mardi soir par RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité français.

Sur la tendance, "l’effet baissier s’amplifie" par rapport à la mise à jour précédente qui avait relevé une consommation d'électricité en recul de 6,7% sur une semaine, note RTE. "Sur les 4 dernières semaines, la consommation d’électricité en France à température normale affiche une diminution structurelle (6,6%) par rapport au minimum des années précédentes (2014-2019) sur la même période", indique le gestionnaire du réseau de haute et très haute tension français dans son actualisation arrêtée à dimanche.

"Sur la dernière semaine, la tendance baissière s’est même accentuée (-8,3%)", toujours par rapport à ces années référence, "même si cela devra être confirmé", souligne RTE. D'abord identifiée dans le secteur industriel, dès l'automne, en raison de la hausse des prix de l'énergie, "la baisse de la consommation apparaît désormais concerner tous les secteurs", et ce alors que sur la semaine passée, les températures sont descendues "significativement en-dessous des normales de saison", augmentant les besoins en chauffage.

"Les chiffres les plus récents – collectés durant la période de froid des derniers jours – montrent que la baisse de consommation concerne également le secteur résidentiel (majoritaire en volume) et tertiaire", soit un recul de 7% par rapport à 2021, selon RTE.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
8/décembre/2022 - 08h07
Rhume-19 a écrit :

Il faudrait peut-être se documenter un peu avant de raconter n'importe quoi.

Déjà, ce n'est pas de l'incurie, c'est volontaire : par exemple, des restrictions de production ont été instaurées cet été à cause du réchauffement des cours d'eau utilisés pour refroidir les réacteurs. Sans parler de la fermeture absurde de Fessenheim.

Et selon RTE, le gaz représente actuellement 11% de la production d'électricité. La proportion est plus importante dans de nombreux pays européens. Donc la guerre en Ukraine et les sanctions qui en découlent sont bien évidemment déterminantes dans la crise actuelle.

Ainsi que les tarés écolo.

incurie = négligence, manque de soin d'organisation... c'est bien ce dont ont fait preuve EDF et le gouvernement pour conduire a la situation actuelle dans la gestion des centrales nucléaires.

La baisse de production de cet été due au réchauffement des cours d'eau  n'a rien a voir avec les risques de coupures de cet hiver

Vous qui pensez être bien documenté vous devriez savoir que nos stocks de gaz sont au maxi, pour l'instant la guerre en Ukraine n'a aucun impact de ce coté , sauf sur la spéculation et peut être l'hiver prochain...

Portrait de LISCO
7/décembre/2022 - 16h07

la baisse de la consommation s'explique aussi par le fermeture de certaines usines qui ne peuvent plus produire au prix demandé sachant que la guerre en Ukraine n'a absolument rien a voir avec les problèmes de fourniture d'électricité, cela est du simplement a l'incurie d'EDF et de notre gouvernement.

Portrait de Greenday2013
7/décembre/2022 - 14h00
Thom70 a écrit :

Quelle bande de mouton, la guerre en Ukraine n'est pas notre guerre.!! Et les français doivent subir des restrictions, mdrr

De quels moutons parlez-vous ? Vous croyez que l'on a le choix sur ce qu'il se passe avec l'électricité ?

Portrait de YVESM
7/décembre/2022 - 11h45
0 0 0 0 a écrit :

Détrompez vous, c'est bien notre guerre.

La guerre de l'Occident contre la Russie qui ne cesse depuis des années d'exploiter les failles de nos démocraties pour les pervertir de l'intérieur et favoriser l'installation au pouvoir de gens bien peu recommandables et bien peu démocratiques.

Ursula (ou peut-être Urssula) Von der Leyen ?

Portrait de 0 0 0 0
7/décembre/2022 - 11h32
Thom70 a écrit :

Quelle bande de mouton, la guerre en Ukraine n'est pas notre guerre.!! Et les français doivent subir des restrictions, mdrr

Détrompez vous, c'est bien notre guerre.

La guerre de l'Occident contre la Russie qui ne cesse depuis des années d'exploiter les failles de nos démocraties pour les pervertir de l'intérieur et favoriser l'installation au pouvoir de gens bien peu recommandables et bien peu démocratiques.

Portrait de Thom70
7/décembre/2022 - 10h51

Quelle bande de mouton, la guerre en Ukraine n'est pas notre guerre.!! Et les français doivent subir des restrictions, mdrr