05/12 11:16

Le projet de loi pour accélérer l'installation d'éoliennes et de panneaux solaires en France arrive aujourd'hui à l'Assemblée nationale

Le projet de loi pour accélérer l'installation d'éoliennes et de panneaux solaires en France arrive lundi dans l'hémicycle de l'Assemblée, les macronistes espérant trouver des alliés chez les socialistes et écologistes pour surmonter les réticences des LR. Après s'être appuyée sur la droite pour faire adopter ses précédents textes, la majorité change cette fois de pied avec ce projet de loi qui vise à combler le retard de la France en matière d'énergies renouvelables (EnR).

Un sujet rendu brûlant par l'actualité, marquée par des craintes de coupures de courant en janvier. Lors de l'examen en commission, "nous avons repris des propositions des députés, en particulier de gauche et de LIOT (Liberté, Indépendants, Outre-mer et Territoires)", a fait valoir la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher dans le Journal du Dimanche.

"Toutes les conditions sont réunies pour qu'ils votent ce texte", a-t-elle plaidé. L'exécutif, qui ne dispose que d'une majorité relative au Palais Bourbon, invoque l'expérience du "compromis" trouvé au Sénat, où le texte a été largement adopté avec l'appui de la droite. "J'ai confiance dans la représentation nationale et je vois qu'un accord assez large a été trouvé au Sénat. Donc, je suis confiant", a assuré samedi au Parisien Emmanuel Macron.

Le chef de l'Etat a fixé les enjeux, à horizon 2050: la multiplication par dix de la capacité de production d'énergie solaire afin de dépasser les 100 gigawatts (GW) et le déploiement de 50 parcs éoliens en mer pour atteindre 40 GW. Pour l'heure, le solaire et l'éolien ne représentent que 19,3% de la consommation finale brute d'énergie, déjà en deçà de l'objectif fixé en 2020 de 23%, et la France reste encore trop dépendante des énergies fossiles importées.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
5/décembre/2022 - 11h31

Les lobbies chinois, allemands, américains seront contents.

Thank you Macron.