30/11 10:46

Assaut du Capitole: Deux membres d'une milice d'extrême droite, dont son fondateur, reconnus coupables de "sédition" par un tribunal fédéral de Washington - VIDEO

Le fondateur des Oath Keepers, Stewart Rhodes, et un autre membre de cette milice d'extrême droite, sont devenus mardi les premiers participants à l'assaut du Capitole à être reconnus coupable de «sédition». Ce chef d'inculpation, qui émane d'une loi adoptée après la guerre de Sécession pour réprimer les derniers rebelles sudistes, implique d'avoir planifié l'usage de la force pour s'opposer au gouvernement.

Après deux mois de procès et trois jours de délibérations dans un tribunal fédéral à Washington, les douze jurés ont en revanche écarté ce chef d'inculpation extrêmement rare, passible de 20 ans de prison, pour trois autres membres des Oath Keepers. Les cinq ont été reconnus coupables d'entrave à une procédure officielle.

Leur peine sera prononcée au printemps 2023. Le procureur Matthew Graves, qui supervise l'ensemble des poursuites pénales, s'est félicité que ses équipes aient convaincu les jurés. Leur verdict «réaffirme la force de notre démocratie et des institutions qui la protège, y compris notre système judiciaire», a-t-il commenté dans un communiqué.

C'est «une victoire pour l'Etat de Droit», ont ajouté les élus démocrate Bennie Thompson et républicain Liz Cheney, qui dirigent l'enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur le rôle de Donald Trump dans l'assaut.

Ailleurs sur le web

Vos réactions