29/11 16:30

La justice saisie contre l'ancienne ministre Caroline Cayeux pour "fraude fiscale" et "évaluation mensongère" de ses biens immobiliers - Elle a démissionné hier en indiquant que sa déclaration de patrimoine avait été jugée "sous-évaluée"

La justice saisie contre l'ancienne ministre Caroline Cayeux pour "fraude fiscale" et  "évaluation mensongère" de ses biens immobiliers. La déclaration de situation patrimoniale de Caroline Cayeux comporte "d’importantes minorations de la valeur de ses biens, de l’ordre de 2 400 000 euros pour sa résidence principale située à Paris et 1 500 000 euros pour une maison située en Ille-et-Vilaine", précise la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

Rappelons que la ministre déléguée aux Collectivités territoriales Caroline Cayeux a démissionné lundi du gouvernement, en indiquant que sa déclaration de patrimoine avait été jugée « sous-évaluée » par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). « Suite à ma déclaration de patrimoine, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique m’a indiqué qu’elle l’estimait sous-évaluée », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

L’Élysée avait annoncé auparavant avoir mis fin aux fonctions de Mme Cayeux « à sa demande », et précisé que ses attributions seront reprises par sa collègue chargée de la Ruralité Dominique Faure. Cette dernière passe du rang de secrétaire d’État à celui de ministre déléguée. La HATVP, contactée par l’AFP, a indiqué qu’elle ne communiquerait pas dans l’immédiat, dans l’attente de la réunion de son collège mardi.

Des propos sur le mariage pour tous de l’ancienne maire de Beauvais (Oise), qui vient d’avoir 74 ans, avaient suscité une polémique en juillet. Interrogée sur d’anciennes déclarations, en 2013, sur le mariage pour tous et l’adoption pour les couples de même sexe, qualifiées de « réforme de caprice et de dessein qui va contre la nature », Mme Cayeux avait d’abord répondu: « Je maintiens évidemment mes propos. Mais j’ai toujours dit que la loi, si elle était votée, je l’appliquerais ».

Puis elle avait ajouté: « Je dois vous dire quand même, j’ai beaucoup d’amis parmi ces gens-là. Franchement, c’est un mauvais procès qu’on me fait et ça m’a beaucoup contrariée ». Face au tollé suscité par l’expression « ces gens-là », en référence aux couples de même sexe, Mme Cayeux avait ensuite déclaré « regretter » des propos passés « stupides et maladroits ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Vosegus
29/novembre/2022 - 20h16
autunbibractepassy a écrit :

Et pas d'enquête sur le patrimoine sous-évalué de Manu 1°?

Toujours pas. 

Pourtant, dans son cas, il est presque avéré qu'il a touché du black, puisqu'il a vendu son appart de Paris moins cher que ce qu'il l'a acheté. 

Portrait de COLIN33
29/novembre/2022 - 18h02 - depuis l'application mobile

Elle a dit avoir démissionné, je pense que l'on a écarté cette femme dont on connaît l'état d'esprit relatifs a ses propos... profiteuse, voleuse !

Portrait de Orwell2023
29/novembre/2022 - 17h56
autunbibractepassy a écrit :

Et pas d'enquête sur le patrimoine sous-évalué de Manu 1°?

Les juges sont en train d'écrire le non-lieu ,l'enquête c'est pour après !

Portrait de riri08
29/novembre/2022 - 17h43

TOUS POURRISSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS

Portrait de autunbibractepassy
29/novembre/2022 - 17h18

Et pas d'enquête sur le patrimoine sous-évalué de Manu 1°?