27/11 18:02

Galère en vue pour Noël : Après Air France, c'est au tour des syndicats de Easy Jet de brandir la menace d'une grève pendant les fêtes de fin d'années

 Après Air France où les syndicats UNAC et SNGAF du personnel navigant ont déposé un préavis de grève pour la période du 22 décembre au 2 janvier c'est au tour des syndicats de Easy Jet de brandir la menace d'une grève pendant les fêtes de fin d'années au risque de gâcher les vacances de millions de Français: 

"Le SNPNC-FO, Syndicat National du Personnel Navigant Commercial, représentant les hôtesses et stewards de la compagnie EASYJET en France, alerte ce jour sur un risque très important d’arrêt de travail du personnel navigant commercial pendant les fêtes de fin d’année, en lien avec les négociations sur les salaires.

Après plus de deux années d’efforts colossaux réalisés par les hôtesses et stewards en France, au cours desquelles nos conditions de travail se sont fortement dégradées en raison des graves erreurs stratégiques dont seule la direction est responsable, easyJet propose cette année des augmentations de salaire ne couvrant même pas l’inflation, et refuse les éléments principaux de nos revendications.

Le SNPNC-FO reste, à ce stade, dans une démarche constructive de négociation, mais exhorte la direction à reconsidérer sa position. Nous alertons néanmoins nos passagers sur un risque de perturbations massives en fin d’année afin que nos clients puissent d’ores et déjà s’organiser. Si la direction d’easyJet maintient sa position, elle sera alors responsable des perturbations subies par nos clients.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kakadu
28/novembre/2022 - 08h23

Ne manque plus qu'une annonce de la SNCF ! Allez hop Joyeux Noël ! C'est encore les clients qui paient les conséquences. Encore Easyjet, on pourrait comprendre. Même si aucune entreprise ne propose actuellement des augmentations de salaire en lien avec l'inflation. Mais Air France qui doit être une des compagnies aériennes avec les meilleures conditions de travail, c'est incompréhensible et limite déplacé.