23/11 14:02

Reworld lance une nouvelle formule de "Psychologies Magazine" sans ses journalistes d'origine, la quasi-totalité ayant choisi de quitter le mensuel après son rachat au printemps par le groupe de média

Reworld lancera mercredi une nouvelle formule de Psychologies Magazine sans ses journalistes d'origine, la quasi-totalité ayant choisi de quitter le mensuel après son rachat au printemps par le groupe de médias, selon une information de la Correspondance de la presse, confirmée à l'AFP par plusieurs sources.

L'éditeur français (Grazia, Science et Vie, Top Santé, Biba, Marie France etc...) à la réputation sulfureuse avait officialisé l'acquisition du groupe Psychologies en juin. Reworld Media s'est fait connaître ces dernières années par ses nombreuses acquisitions de magazines et des méthodes parfois controversées.

Ainsi, des journalistes de Science et Vie, en désaccord avec leur propriétaire, sont partis pour créer le concurrent Epsiloon. Depuis, "la plupart des salariés ont activé leur clause de cession" qui permet de quitter un médias avec des indemnités lors d'un changement de propriétaire, a indiqué la Correspondance de la presse.

Selon elle, trois personnes sont restées au sein de la rédaction sur une "quinzaine de journalistes". Contacté, la direction de Reworld n'a pas souhaité commenter. "Il n'y a plus personne à la rédaction, c'est tellement triste", a affirmé à l'AFP une journaliste qui a quitté le mensuel cet été et souhaite rester anonyme.

Les craintes de la rédaction vis-à-vis du nouvel actionnaire, de ses "méthodes managériales" et des "problèmes éthiques" dénoncés par d'autres salariés du groupe ont motivé les départs, a-t-elle ajouté. Mais les journalistes souffraient "depuis des années" avant l'arrivée de Reworld, ont précisé les deux sources, évoquant des conditions de travail difficiles et des réductions d'effectifs décidées en 2018 et 2021.

Fondé en 1970, le magazine avait été repris dans les années 1990 par Jean-Louis Servan-Schreiber, misant sur des thématiques comme le développement personnel. Il avait été racheté en 2008 par Lagardère, puis en 2014 par 4B Media, consortium belge dont fait partie l'éditeur de presse Rossel.

Conservant la plupart de ses rubriques, la formule lancée mercredi se veut "plus lumineuse et plus engagée", selon un communiqué de Reworld, avec de "nouvelles rubriques centrées sur l'estime de soi, de son corps, les liens entre l'apparence et notre rapport aux autres". Les ventes de Psychologies Magazine sont tombées à 156.675 exemplaires en 2021-2022, (-5,14% sur un an), d'après les données de l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM).

La semaine dernière, la rédaction de Gamekult, site internet spécialisé dans les jeux vidéo racheté par Reworld, avait annoncé sa démission, en dénonçant un contexte "hostile" pour l'indépendance de la presse.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions