22/11 15:40

EXCLU - Un ancien boucher de la grande distribution fait des révélations explosives dans "Morandini Live" : viande périmée vendue aux consommateurs, chair à saucisse avec des asticots, merguez avariées... VIDEO

Ce matin, Laurent Richier était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews. L'ex-boucher qui a travaillé dans la grande distribution vient de publier un livre intitulé "Viande : et si vous saviez...". Dans l'ouvrage, il dénonce un scandale sanitaire : viande périmée vendue, chair à saucisse avec des asticots...

"Pour moi, le boucher est aujourd'hui exploité. J'ai fait des choses absolument désastreuses. J'étais boucher intérimaire. Partout où je suis passé, il n'y a pas un magasin qui n'a pas quelque chose à se reprocher", débute-t-il. Laurent Richier a ensuite donné quelques exemples.

"Vous allez faire de la merguez avec de la viande qui est restée au frigo pendant quinze jours. On en est là. Je l'ai fait !", affirme-t-il en précisant que "les épices vont cacher le goût". "C'est une viande qu'il faudrait jeter ! J'ai fait de la chipolata avec des morceaux de porc qui baignaient dans un liquide visqueux dans des bacs qui étaient restés 6/10 jours au frigo".

"Ca s'est passé dans des magasins bio . J'ai vendu des filets de canard au piment d'espelette qui étaient périmés depuis plus d'une semaine", a-t-il poursuivi. "J'ai fait ce livre parce que j'ai fait une dépression. Je n'en pouvais plus!", a-t-il confié.

"Je suis détruit par la situation (...) J'ai vu des têtes de veaux avec des langues entre les dents. On voyait le malheureux de la bête. Je montais dans ma voiture et je pleurais. Ca m'est souvent arrivé. On n'a pas le droit de faire du mal aux animaux", a déclaré Laurent Richier, qui ne mange plus de viande depuis deux ans.

Et d'ajouter : "Je me sens coupable! C'est pour cela que j'ai fait le livre. Je me sens un criminel. J'aurais jamais dû acquiescer. Aujourd'hui, ça se passe encore". "Je regrette d'avoir été boucher. Ce livre, c'est un pardon pour les gens qui ont mangé la viande que j'ai vendue", a conclu Laurent Richier.

.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
23/novembre/2022 - 08h08

Je ne veux en aucun cas donner raison aux pratiques de la grande distribution ou a certains bouchers mais quelle différence entre une viande non vendue et remballée après parage et celles vendues hors de prix que l'on dit "maturée" ?

Portrait de abalone
22/novembre/2022 - 16h36

ce type a du courage , j'ai ete salarié de la grande  distribution plusieurs années ,  il ne fait que révèler  une pratique totalemnt légale qui s'appelle la rembale  , le principe , une piece de viande  dont la date de péremtion est atteinte  est déballé de sa celophane, , lavée,  retaillée pour enlever les paries atteintes et remballée avec une nouvelle date.   quant a la maltratance animale  c'est une vérité cachée des abattoirs  .   une honte