17/11 14:16

Quatre ans après, trois figures historiques des gilets jaunes se retrouvent en direct sur le plateau de "Morandini Live" sur CNews: Que reste-t-il du mouvement aujourd'hui ? - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait en direct un nouveau numéro de "Morandini Live" sur CNews. Au cours de l'émission, le journaliste a reçu trois figures historiques des Gilets Jaunes qui sont revenues, quatre ans après, sur leur mouvement. Pour cela, Benjamin Cauchy, Jérémy Clément et Jérôme Rodrigues étaient sur le plateau de l'émission.

"Les gens ont cru dans ce que revendiquaient les gilets jaunes (...) La revendication première des gilets jaunes, c'était de bloquer les prix des produits de première nécessité", a débuté Jérôme Rodrigues. "Il y a 99% des questions avant le 17 novembre 2018, on ne se les posait pas", a poursuivi Jérémy Clément. Pour Jérémy Clément, "le combat des gilets jaunes s'est transformé en médias alternatifs, en réseaux de banques alimentaires...".

"Pourquoi aujourd'hui, ça n'explose pas concernant le prix de l'essence ? Parce qu'il n'y a pas grand monde pour prendre ce relai. Il y a quatre ans, on a réussi à mettre le réel au milieu de la figure des gens. Les médias ont été obligés de regarder ce qu'il se passait sur les ronds points. Les modes d'action nous ont pas particulièrement aidés, le confinement a bien calmé tout le monde. Aujourd'hui, je pense qu'il y a de la résilience de la part des Français", a indiqué Benjamin Cauchy.

"Pourquoi on n'entend plus la France silencieuse ? Parce qu'elle s'occupe de sa famille, de son travail. Quand cette France silencieuse va en avoir marre d'être étouffée, elle va éclater ! Nous, on nous a appelés les 'sans dents'. On a manqué de mordant peut-être", a confié Jérôme Rodrigues en précisant que "80 ronds-points ont été repris samedi".

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de micpec
17/novembre/2022 - 15h15

Les Gilets jaunes qu'ils restent chez eux au lieu de venir foutre le bordel !

Ras le c.. !