17/11 10:31

Le président Emmanuel Macron estime qu’il ne faut pas "politiser le sport" alors que le Mondial de foot au Qatar continue de faire débat à quelques jours de son coup d’envoi - Regardez

Le président français Emmanuel Macron a estimé jeudi qu’il ne fallait pas « politiser le sport » alors que le Mondial de foot au Qatar continue de faire débat à quelques jours de son coup d’envoi en raison de son coût climatique et des critiques sur la situation des droits de l’Homme dans ce pays. « Je pense qu’il ne faut pas politiser le sport. Ces questions-là, il faut se les poser quand on attribue l’événement », a-t-il lancé à Bangkok, l’annonce de sa venue au Qatar si l’équipe de France arrive en demi-finales ou finale ayant aussi fait des vagues.

La première Coupe du monde de football jamais organisée dans le monde arabe, qui débute dimanche, suscite plusieurs polémiques, autant sur les conditions de vie des travailleurs locaux, l’impact sur l’environnement des stades climatisés et la place des femmes et minorités LGBTQ+. Ces critiques ont poussé certains supporters, surtout d’Europe occidentale, à boycotter la compétition.

Emmanuel Macron a insisté sur le fait que « c’était une très mauvaise idée de politiser le sport », en rappelant que Paris allait organiser les Jeux olympiques en 2024. Il s’était rendu en Russie en 2018 pour assister à la finale du Mondial remportée par les Bleus contre la Croatie.

L’équipe de France, qui est arrivée mercredi à Doha, reste prudente dans ses prises de position sur les droits de l’Homme.

Les joueurs ont notamment renoncé à une initiative commune à plusieurs sélections européennes, qui souhaitent que leurs capitaines portent durant la compétition un brassard à bandes colorées, en soutien à la lutte contre les discriminations.

La Fifa n’a toujours pas donné son feu vert quant à cette opération, alors que l’homosexualité est criminalisée dans l’émirat gazier.

Il faut « montrer du respect » au pays organisateur, s’est justifié le capitaine de Bleus Hugo Lloris.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Korveg
17/novembre/2022 - 21h21

Donc, il serait OK pour jouer en Iran, et tant pis pour les femmes. Il aurait été OK pour jouer en Afrique du Sud du temps de l’apartheid, et tant pis pour les Noirs, et en 1936 à Berlin, et tant pis pour les Juifs. Comme si pénaliser l'homosexualité c'était juste un point de vue politique et pas uniquement les droits de l'Homme.

Portrait de El Padron
17/novembre/2022 - 15h00 - depuis l'application mobile

Il ne faut pas politiser le sport????? Mais le sport est déjà politique, de A à Z !!!! Vous croyez que les pays organisateurs (entre autre) se choisissent au hasard ect, que rien n’est politique la dedans? De qui se moque-t-on?

Portrait de COLIN33
17/novembre/2022 - 13h43 - depuis l'application mobile

C'est sur qu'il faudrait dire NON avant d'officialiser et avant de verser les pots de vin.........

Portrait de MICMAH458
17/novembre/2022 - 13h08
Soulejack a écrit :

selon le pays ,il est contre ou pour.faux cul car besoin du Qatar.

Selon le pays, selon d'où le vent tourne, selon son humeur du jour : monsieur "en même temps" n'est pas à une contradiction près, et le "retournage de veste" devrait être une nouvelle discipline pour les prochains J.O.  Je connais beaucoup de participants, si les politiques s'y inscrivaient, qui auraient de grandes chances de remporter des médailles d'or.

Portrait de Soulejack
17/novembre/2022 - 12h43

selon le pays ,il est contre ou pour.faux cul car besoin du Qatar.

Portrait de wicket
17/novembre/2022 - 11h35

Ils arrivent un peu tard tous ces critiqueurs !

L'Arabie Saoudite va dépenser 500 milliards de dollars pour faire des pistes de ski pour les jeux asiatiques de 2029... Entend-t-on quelqu'un s'offusquer ?

"L’Arabie saoudite accueillera les Jeux asiatiques d’hiver en 2029 avec un projet de mégapole à 500 milliards de dollars" Le Parisien
Portrait de bozo75
17/novembre/2022 - 11h34

Est-ce politiser de se révolter contre l'esclavage moderne .... !!!! je ne pense pas 

Portrait de MICMAH458
17/novembre/2022 - 11h33

En effet, il ne faut pas politiser, sauf que tout le monde s'empresse d'envoyer des ministres, des secrétaires d'Etat, des politiques divers et variés, pour montrer devant les caméras que nos représentants sont bien là (sous couvert d'une petite conversation avec les dirigeants du Qatar concernant les Droits de l'Homme et la protection des travailleurs, cette conversation, si elle a lieu, est évidemment une fumisterie pour se donner bonne conscience).  Quand macron déclare qu'il veut que mbapé reste au PSG ou en tout cas en France, c'est aussi de la politique me semble-t-il.

Portrait de Réric
17/novembre/2022 - 11h22

D'accord pour ne pas politiser le sport... mais alors, pourquoi la Russie est exclue de la coupe du monde de football ?