22/11 12:02

Les dividendes versés par les entreprises du CAC 40 ont atteint un montant record de 57,5 milliards d’euros, selon l’ONG "Observatoire des Multinationales"

Les dividendes versés par les entreprises du CAC 40 ont atteint un montant record de 57,5 milliards d’euros en 2021, rapportant notamment 2,4 milliards d’euros à la famille Arnault et 2 milliards au gestionnaire américain d’actifs Blackrock, a calculé l’ONG « Observatoire des Multinationales ».

« Noyé dans les profits » qui ont explosé par rapport à l’année 2020 plombée par le Covid-19, les groupes du principal indice boursier français ont « une nouvelle fois priorisé (leurs) actionnaires », accuse l’ONG dans son rapport annuel publié lundi. Les dividendes, en hausse de 32% par rapport à 2020, s’ajoutent à une autre forme de gratification des actionnaires: les rachats d’actions visant à soutenir les cours en Bourse, de 23 milliards d’euros au total en 2021.

Après le groupe Arnault et Blackrock, l’Etat français est, avec 1,32 milliard d’euros, le troisième bénéficiaire des versements de dividende au titre des profits de 2021 -- devant les familles Bettencourt (890 millions) et Pinault (620 millions), détaille l’association.

« Environ un dixième de tous les dividendes » du CAC 40 revient à 16 familles liées historiquement à certains des plus grands groupes français comme LVMH, Hermès, L’Oréal ou Kering, selon l’ONG.

Par ailleurs, « la contribution fiscale des groupes du CAC 40 semble croître bien moins rapidement que leurs profits et leurs dividendes », relève l’Observatoire des multinationales. Quelque 14% « de l’ensemble des filiales du CAC 40 sont localisées dans des paradis fiscaux », note le rapport, reconnaissant toutefois que « le degré de présence des grands groupes français dans ces juridictions (...) ne suffit pas à "prouver" à lui seul qu’il y ait évasion fiscale illicite ». La rémunération moyenne d’un patron du CAC a, elle, progressé de 52% en 2021 pour atteindre 6,6 millions d’euros, après, là aussi, une année de crise sanitaire plus faible.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
23/novembre/2022 - 08h19

OUI oui ce sont les méchants salariés qui se mettent en grève pour que l'on augmente leur salaire qui sont en train de couler l'économie et en parlant d'économie on avait pas un président de la république qui avait évoqué "la théorie du ruissellement ."

Portrait de bertrand85
22/novembre/2022 - 14h41

Continuez à voter à droite, les amis.

Grâce aux différents gouvernements et présidents depuis 30 ans, les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres. Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron, tous au service de la finance et des forces de l'argent. L'extreme-droite? La fille du millionnaire borgne ou l'ex-journaliste du Figaro et de Bolloré sont dans le même panier.

Portrait de Tempura
22/novembre/2022 - 12h18

Le malheur des uns fait toujours le bonheur des mêmes.