09/11 13:06

Lyon: Séquence surréaliste dans "Morandini Live" quand la police municipale contrôle l'envoyée spéciale de CNews en direct alors qu'elle filme le trafic de drogue et les migrants illégaux à côté d'elle - Regardez

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro de "Morandini Live" sur CNews. Au cours de l'émission, une page spéciale était consacrée à la situation au quartier de la Guillotière, à Lyon (Rhône). Pour cela, Célia Baroth était en direct sur place.

Quelques minutes après le début de son duplex, la journaliste a été contrôlée par la police municipale venue à sa rencontre. "Plusieurs personnes nous ont signalées votre présence. Elles s'inquiètent pour vous. Faites attention !", lui a déclaré l'agent avant de lui demander sa carte de presse.

"On est chez les dingues ! On a à côté des vendeurs à la sauvette qui vendent des cigarettes, on a à côté des gens qui sont dans des situations illégales. Et celle que l'on contrôle, c'est notre journaliste et on vérifie sa carte de presse", a réagi Jean-Marc Morandini en découvrant cette séquence surréaliste en direct (voir vidéo ci-dessus).

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
9/novembre/2022 - 14h51

la police de la gauche lyonnaise.

Portrait de Gustave68
9/novembre/2022 - 13h58
Au repos a écrit :

Ahhhhh M MORANDINI, vous ne changerez donc jamais, la police intervient pour protéger votre journaliste et logiquement ils contrôlent sa carte de presse, comme s'ils contrôlaient ma carte d'identité dans ce secteur. Et vous en faites un sujet dans ce blog en titre principal !!!! Quelle honte de faire un tel journalisme !! Mais au fait vous ne travailleriez pas sur CNews ? Si c'est le cas je comprends mieux, vous avez surement des ordres de toujours "foutre le bordel" c'est le rôle du FN (RN).

Rien de plus déplaisant qu'une personne qui s'enflamme pour pas grand chose ...Désagréable et de mauvaise foi, pas plus de commentaires ...

Portrait de Gustave68
9/novembre/2022 - 13h32

"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt".

Portrait de MICMAH458
9/novembre/2022 - 13h20

Surréaliste en effet, je n'ai pas d'autres mots.  Les flics municipaux, donc les employés subalternes d'une mairie très tolérante et laxiste, contrôlent ainsi une équipe de journalistes, qui doivent présenter les papiers et justifier de leur présence, alors que pendant ce temps à quelques mètres, des vendeurs à la sauvette de cigarettes et d'autres produits illicites, continuent à faire tranquillement leurs petits commerces.  C'est sûr, et c'est une nouvelle preuve, que les flics ont plus de courage à contrôler les honnêtes gens plutôt que de se frotter aux malfaisants.

Portrait de VLFELF
9/novembre/2022 - 13h29

Scène totalement illégale ! Un policier municipal ne pouvait en aucun cas dans ce cas précis procéder à un contrôle d'identité, d'exiger la carte de presse de la journaliste et pis encore de noter les informations récoltées sur un simple carnet.

Le seul cas où le PM aurait pu procéder à un contrôle d'identité ce sont pour les infractions à la loi pénale qu'ils sont appelés à constater soit par le biais d'un rapport ou d'un procès-verbal !

La journaliste aurait dû et était en droit de refuser de présenter sa pièce d'identité tricolore de journaliste.

Quelle infraction pénale a commis cette journaliste ?

Ici le PM a commis un excès de zèle (sans doute à la demande du Maire le supérieur hiérarchique).

Cnews et la journaliste doivent saisir le procureur de la République de ces faits.

Et tout cela devant les trafiquants de drogue hilares continuant à dealer sur la place publique sous la protection de la Police de la mairie socialiste !

Vivement ce soir l'émission de Pascal PRAUD pour en parler !