30/10 20:14

Marseille : La mère de l’enfant autiste de 12 ans retrouvé mort reconnaît l’avoir tué avec un couteau - Elle a expliqué aux enquêteurs qu'elle n'arrivait plus à "gérer la situation"

20h13: La mère de l’enfant autiste retrouvé mort a reconnu ce dimanche soir l’avoir tué avec un couteauAux enquêteurs, elle a expliqué avoir d'abord frappé son fils dans leur appartement, avant de l'emmener sur les berges de l'Huveaune, et de le tuer avec un couteau. La procureure de la République, Dominique Laurens, indique que la mère a ensuite laissé le corps sur place. Le père et son oncle ont ensuite retrouvé le corps de l'enfant.

Aux enquêteurs, la femme a expliqué qu'elle n'arrivait plus à "gérer la situation"  et les crises de son fils autiste. Sa garde à vue a été prolongée ce dimanche soir. Elle sera déférée ce lundi en vue d'une ouverture d'information judiciaire du chef de meurtre sur mineur de moins de 15 ans.

04h08: C'est une nouvelle affaire d'enfant assassiné qui bouleverse les français... Le corps sans vie d'un garçon de 12 ans a été retrouvé sur les berges de l'Huveaune, dans le 11e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), ce samedi. Le cadavre a été découvert par le père et l'oncle de l'enfant vers 13h en bas d'une pente raide donnant sur l'eau, dans des herbes hautes et des broussailles.

La mère de l'enfant a été mise en examen et placée en garde à vue, "compte tenu des constats" effectués par les enquêteurs dans l'appartement de la famille, a précisé à peine deux heures plus tard la procureure de la République de Marseille Dominique Laurens.

Le corps de la victime présente plusieurs plaies à l'arme blanche, a-t-elle expliqué, en parlant également "de nombreuses traces de sang sur le trajet de la découverte du corps".

La police judiciaire de Marseille a été saisie du dossier. Sur des images prises par l'oncle avec son téléphone portable, que l'AFP a pu voir, l'enfant, habillé, est en position latérale, le visage tourné vers les broussailles, du sang sur un bras et sur le ventre.

Toujours selon l'oncle, les marins-pompiers auraient conseillé à la famille de s'éloigner, le visage de l'enfant étant "abîmé".

La disparition de l'enfant avait été signalée par sa mère la veille, rapporte BFM-TV. 

Les premiers éléments de l’enquête confiée à la police judiciaire et notamment les investigations de police technique et scientifique au domicile de la mère de la victime ont conduit à son placement en garde à vue en début de soirée ce samedi a annoncé la procureure de la République de Marseille Dominique Laurens.

Ce samedi soir, la police scientifique poursuivait ses investigations sur les lieux de la découverte du corps de l'enfant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Parapluie
30/octobre/2022 - 11h30
Wouhpïnaise a écrit :

En même temps c'est pas nouveau non plus. On a toujours parlé de "l'affaire du petit Grégory" dont l'assassinat date de 1984.

Quand on évoque l'affaire du petit Grégory cela concerne surtout l'épisode judiciaire pas l'acte criminel en lui même.

Portrait de Soulejack
30/octobre/2022 - 11h06
Wouhpïnaise a écrit :

En même temps c'est pas nouveau non plus. On a toujours parlé de "l'affaire du petit Grégory" dont l'assassinat date de 1984.

on ne dit plus attentat,mais incident.la bien-pensance fait son travail de sape.

Portrait de Wouhpïnaise
30/octobre/2022 - 10h27
chipie10 a écrit :

On ne dit plus drame, meurtre, assassinat, on dit affaire. Autant l'affaire des écoutes ne me choque pas, mais l'affaire Lola me choque énormément comme pour ce garçon.

En même temps c'est pas nouveau non plus. On a toujours parlé de "l'affaire du petit Grégory" dont l'assassinat date de 1984.

Portrait de chipie10
30/octobre/2022 - 10h01

On ne dit plus drame, meurtre, assassinat, on dit affaire. Autant l'affaire des écoutes ne me choque pas, mais l'affaire Lola me choque énormément comme pour ce garçon.

Portrait de Soulejack
30/octobre/2022 - 07h56

tous les jours,tous les jours.mais quand ça va cesser?