28/10/2022 16:31

Le nombre de coupures de courant programmées devrait rester limité si l’hiver demeure dans les normales, estime RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité

Le nombre de coupures de courant programmées devrait rester limité si l’hiver demeure dans les normales de saison mais grâce, aussi, à la disponibilité supplémentaire prévue des centrales nucléaires d’EDF après la fin des grèves, a estimé jeudi RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité.

La France ne court, dans tous les cas, pas de danger de « blackout » électrique, c’est-à-dire la panne généralisée et incontrôlée, a expliqué Jean-Paul Roubin, directeur exécutif clients et opération du système électrique chez l’opérateur de réseau. Parmi les facteurs rassurants, RTE s’est dit « optimiste » quant à la disponibilité du parc nucléaire français d’évoluer en hausse tel que prévu après la fin du mouvement social qui a retardé durant plusieurs semaines certaines réparations de réacteurs.

La situation du réseau dépendra également du niveau des importations d’électricité et de la météo, un critère crucial. RTE s’attend ainsi, dans le scénario de base, à moins de cinq alertes « rouges » du dispositif Ecowatt, qui avertit de possibles coupures ciblées par l’envoi d’une alerte.

Avec cet outil conçu comme un « bison futé » de l’électricité, les consommateurs d’électricité abonnés sur la plateforme en ligne ou l’application Ecowatt peuvent connaître en temps réel l’état du réseau électrique en France. Trois codes couleur sont disponibles: vert, orange ou rouge.

Dès le niveau orange, RTE interviendra pour réduire la charge sur le réseau électrique à travers, notamment, de légères baisses de tension, qui ne devraient pas avoir d’impact sur les consommateurs, ou en coupant certains sites industriels rémunérés pour cela. Les éco-gestes sont les bienvenus.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions