21/10 08:21

Jean-Baptiste, 92 ans, agressé par un toxicomane Porte de la Villette en septembre est décédé - Son fils était sur C8 hier soir : "Mr Darmanin est un des acteurs de ce meurtre..." - Regardez

Un mois et demi après avoir été passé à tabac par un toxicomane dans le Nord de Paris, Jean-Baptiste Watel, 92 ans, est décédé. Le nonagénaire avait été agressé, le 9 septembre, en plein milieu d'après-midi, près de la porte de la Villette, dans le 19e arrondissement de Paris, au retour de sa balade quotidienne dans le square de Forceval.

Alors qu'il rentrait chez son fils, il avait été suivi par un toxicomane, jusque dans le hall. Là, le consommateur de drogue avait attaqué sa victime, le rouant de coups, et le dépouillant.

Jean-Baptiste Watel avait ensuite passé deux jours à l'hôpital, entre la vie et la mort, souffrant d'une double fracture du bassin et d'une hémorragie interne. Une agression particulièrement violente qui aura valu à la victime 45 jours d'Interruption temporaire de travail (ITT). Son fils était hier soir dans "Face à Bab" et s'est adressé directement au Ministre avec des mots très forts : "Mr Darmanin n'est pas coupable mais il est un des acteurs de ce meurtre !"

Regardez cet extrait

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
21/octobre/2022 - 15h40
ViveLaFrance a écrit :

@YVESM Cela fait du bien de lire votre commentaire.

Merci.

J'ose espérer que nous soyons encore beaucoup à penser ainsi.

Portrait de ViveLaFrance
21/octobre/2022 - 14h50 - depuis l'application mobile
YVESM a écrit :

Nous allons vous prendre au mot.

Faisons une expérience avec vous.

Attention, cela commence :

"Espèce de grosse..., va.. ta..., va te ..., pauvre...Si on te trouve on va te... toi et toute ta..."

Ce ne sont que des mots, ils ne vous ont encore jamais été adressés, jamais à un tel degré et systématiquement.

Pourquoi ?

Parce que c'est le vivre ensemble.

Imaginez ce que cela a été pour cet homme de subir un tabassage à 92 ans, pour sa famille.

Banaliser ce type de comportement, c'est permettre leurs répétitions et leur installation comme une norme sociale.

Le gouvernement doit gouverner, s'il n'y a plus de cap, nous courrons tous à la catastrophe.

Et force est de remarquer, que contrairement à d'autres pays, en France on peut conserver des politiques au pouvoir en dépit de leurs insuffisances voir manquements éthiques, sinon légaux.

J'adresse encore une pensée à la famille de ce pauvre homme.

 

 

@YVESM Cela fait du bien de lire votre commentaire.

Portrait de ViveLaFrance
21/octobre/2022 - 14h50 - depuis l'application mobile
YVESM a écrit :

Nous allons vous prendre au mot.

Faisons une expérience avec vous.

Attention, cela commence :

"Espèce de grosse..., va.. ta..., va te ..., pauvre...Si on te trouve on va te... toi et toute ta..."

Ce ne sont que des mots, ils ne vous ont encore jamais été adressés, jamais à un tel degré et systématiquement.

Pourquoi ?

Parce que c'est le vivre ensemble.

Imaginez ce que cela a été pour cet homme de subir un tabassage à 92 ans, pour sa famille.

Banaliser ce type de comportement, c'est permettre leurs répétitions et leur installation comme une norme sociale.

Le gouvernement doit gouverner, s'il n'y a plus de cap, nous courrons tous à la catastrophe.

Et force est de remarquer, que contrairement à d'autres pays, en France on peut conserver des politiques au pouvoir en dépit de leurs insuffisances voir manquements éthiques, sinon légaux.

J'adresse encore une pensée à la famille de ce pauvre homme.

 

 

@YVESM Cela fait du bien de lire votre commentaire.

Portrait de YVESM
21/octobre/2022 - 12h29
veronique corlobe a écrit :

ce monsieur va chez hanouna , je trouve celà tellement indécent. et si, ces violences existaient dejà avant ce gouvernement, avant internet,les gens âgés sont des cibles idéales, fragiles, bref, .........

 

Nous allons vous prendre au mot.

Faisons une expérience avec vous.

Attention, cela commence :

"Espèce de grosse..., va.. ta..., va te ..., pauvre...Si on te trouve on va te... toi et toute ta..."

Ce ne sont que des mots, ils ne vous ont encore jamais été adressés, jamais à un tel degré et systématiquement.

Pourquoi ?

Parce que c'est le vivre ensemble.

Imaginez ce que cela a été pour cet homme de subir un tabassage à 92 ans, pour sa famille.

Banaliser ce type de comportement, c'est permettre leurs répétitions et leur installation comme une norme sociale.

Le gouvernement doit gouverner, s'il n'y a plus de cap, nous courrons tous à la catastrophe.

Et force est de remarquer, que contrairement à d'autres pays, en France on peut conserver des politiques au pouvoir en dépit de leurs insuffisances voir manquements éthiques, sinon légaux.

J'adresse encore une pensée à la famille de ce pauvre homme.

 

 

Portrait de veronique corlobe
21/octobre/2022 - 11h08
ViveLaFrance a écrit :

On ne peut pas dire que « c’est assez.. d’entendre ce genre de discours.. »! Primo, ce n’est pas un discours, mais un fait ! Un fait de société ! Dire que cela a toujours existé, n’est pas une réflexion qui tient la route... Osez dire que l’insécurité n’est pas grandissante dans le pays ? Osez dire que la violence sur personne n’est pas grandissante ? Ça existait avant ? Non... pas comme aujourd’hui ou l’on tabasse même les personnes du grand âge.. Refus d’optemper systématique

ce monsieur va chez hanouna , je trouve celà tellement indécent. et si, ces violences existaient dejà avant ce gouvernement, avant internet,les gens âgés sont des cibles idéales, fragiles, bref, .........

 

Portrait de ViveLaFrance
21/octobre/2022 - 10h26 - depuis l'application mobile

On ne peut pas dire que « c’est assez.. d’entendre ce genre de discours.. »! Primo, ce n’est pas un discours, mais un fait ! Un fait de société ! Dire que cela a toujours existé, n’est pas une réflexion qui tient la route... Osez dire que l’insécurité n’est pas grandissante dans le pays ? Osez dire que la violence sur personne n’est pas grandissante ? Ça existait avant ? Non... pas comme aujourd’hui ou l’on tabasse même les personnes du grand âge.. Refus d’obtempérer systématique face à la police, viols, vols, violences, décapitations à tout va, attaques au couteau etc... On ne peut pas se contenter de dire : «cela a toujours existé!» C’est trop facile... Il y a en France un gros problème d’insécurité, d’autorité et de respect. Il est temps de changer les lois, de les durcir, et de dire également aux parents d’éduquer leurs progénitures. Ce n’est pas à l’école de faire l’éducation de vos mioches. Vous les mettez sur cette terre, c’est de votre responsabilité de leur apprendre le respect, les valeurs, le travail et j’en passe... Une tendre pensée pour Mr Jean Baptiste ainsi qu’à son fils, et sa famille.

Portrait de - - Hugo Drax - -
21/octobre/2022 - 10h26

En réalité il supplie Darmanin de faire son travail. On en est là.

Portrait de ViveLaFrance
21/octobre/2022 - 10h16 - depuis l'application mobile

On ne peut pas dire que « c’est assez.. d’entendre ce genre de discours.. »! Primo, ce n’est pas un discours, mais un fait ! Un fait de société ! Dire que cela a toujours existé, n’est pas une réflexion qui tient la route... Osez dire que l’insécurité n’est pas grandissante dans le pays ? Osez dire que la violence sur personne n’est pas grandissante ? Ça existait avant ? Non... pas comme aujourd’hui ou l’on tabasse même les personnes du grand âge.. Refus d’optemper systématique

Portrait de Balou59
21/octobre/2022 - 09h40

Je viens de m'enrhumer, le ministre de la santé est un des acteurs de ma maladie.

Ma femme a crevé avec ma voiture, le ministre des transports est un des acteurs de ma panne.

Mon boulanger a augmenté ses baguettes de 10 centimes, le ministre des finances est un des acteurs de cette hausse.

Je peux continuer. Les ministres sont les acteurs de tout ce qui nous arrive, c'est certain, c'est même Mélenchon qui le dit.

Qu'on les pende en place publique avec leurs boyaux !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Portrait de YVESM
21/octobre/2022 - 08h55

Une pensée pour la famille de ce pauvre homme.

Le degré d'avancement d'une société se mesure à comment  sont traités les plus faibles : enfants, personnes âgés, handicapés.

Force est de constater que notre pays est digne de son surnom d' "Orange mécanique".

Portrait de veronique corlobe
21/octobre/2022 - 08h47

c'est assez d'entendre ce genre de discours, sous les gouvernements precedents, on n'entendait pas celà (ou si peu), et pourtant il y avait aussi des agressions...