18/10/2022 08:02

Une peine de six mois de prison a été requise à l'encontre de l'ex-conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, qui a été reconnu coupable en juillet d'entrave à l'enquête sur l'assaut du Capitole

Une peine de six mois de prison a été requise à l'encontre de l'ex-conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, qui a été reconnu coupable en juillet d'entrave à l'enquête sur l'assaut du Capitole. Un juge doit prononcer vendredi à Washington la peine contre cet homme de 68 ans, figure du populisme de droite aux États-Unis.

À l'approche de l'échéance, les procureurs ont épinglé «la défiance, la mauvaise foi et le mépris» manifesté par Steve Bannon dès son assignation par la commission de la Chambre des représentants qui enquête sur l'attaque du 6 janvier 2021.

Pour avoir conservé cette attitude jusqu'au bout, «il devrait être condamné à 6 mois de prison - le maximum du barème des peines - et à une amende de 200.000 dollars», ajoutent-ils dans un document joint à la procédure.

Steve Bannon est considéré comme l'un des artisans de la victoire de Donald Trump de 2016. Même après avoir été écarté de la Maison Blanche en août 2017, il était resté proche du président et avait échangé avec lui la veille de l'attaque contre le siège du Congrès.

Pour connaître la nature de leurs discussions, la commission d'enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur le rôle de Donald Trump dans ce coup de force avait assigné Steve Bannon à témoigner et à produire des documents.

Il avait refusé, invoquant le droit des présidents à garder certaines conversations secrètes, ce qui lui avait valu d'être inculpé d'«entrave» au travail du Congrès.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
18/octobre/2022 - 08h41 - depuis l'application mobile

Et dire qu'il est venu "prêcher" en France !