10/10/2022 18:02

Les Offices de Florence poursuivent la maison française Jean Paul Gaultier pour «usage non autorisé de la Vénus de Botticelli», tableau iconique de la Renaissance italienne

Les Offices de Florence ont annoncé poursuivre la maison française Jean Paul Gaultier pour «usage non autorisé de la Vénus de Botticelli», tableau iconique de la Renaissance italienne.

«La maison de couture a utilisé l'image du chef-d’œuvre conservé au musée (...) pour réaliser plusieurs vêtements, dont elle a publié des photos sur son site et les réseaux sociaux», explique le musée dans un communiqué.

Les Offices ont joint à leur communiqué des captures d'écran du site et du compte Instagram de la célèbre maison parisienne montrant les vêtements en question. Parmi eux une écharpe à 150 euros baptisée La naissance de Vénus, sur laquelle est reproduite telle quelle l'image de la déesse sortant des eaux et voilant sa nudité de sa longue chevelure blonde.

Gaultier «l'a fait sans demander la permission (...) et payer les droits afférents, comme cela est prévu expressément par la loi», dénoncent les Offices, qui affirment avoir demandé à la maison de couture le retrait du marché des vêtements en question ou de contacter le musée pour arriver à un accord commercial.

«La lettre adressée en avril à Jean Paul Gaultier a été ignorée», regrette le musée, qui annonce donc avoir entamé «une action judiciaire prévoyant, outre le retrait des vêtements ''illégitimes'', une demande de dommages-intérêts».

Les Offices de Florence, ouverts au public depuis 1765, conservent sur 8.000 m2 des chefs-d’œuvre de la peinture italienne, et notamment ceux des plus grands peintres de la Renaissance : outre Sandro Botticelli, le visiteur peut découvrir des œuvres de Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël ou encore Le Caravage et Le Titien.

Sandro Botticelli (1445-1510) est l'un des peintres les plus importants de la Renaissance italienne. Ses deux œuvres les plus célèbres, conservées aux Offices, sont La naissance de Vénus et Le Printemps.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
10/octobre/2022 - 23h13

Que l’Italie commence à nous payer des droits sur leur drapeau tricolore, contrefaçon du notre...

smiley Non je plaisante (je sais, c’était en référence à la révolution française).

Sans cela, 100% d’accord avec albatros 72.

Portrait de albatros72
10/octobre/2022 - 20h53

Depuis le temps, il y a bien longtemps que ce tableau est tombé dans le domaine public..

Mais, il y a de l'argent à grappiller à un couturier de génie...

J'espère qu'ils vont perdre, c'est tout ce qu'ils méritent