06/10 10:02

Affaire Adrien Quatennens: 57 % des Français se prononcent pour une démission du député La France insoumise, selon un sondage YouGov

Quelques jours après les révélations de l'affaire Adrien Quatennens, l'institut YouGov a réalisé pour Le HuffPost un sondage pour savoir si le député LFI doit rester en poste à l'Assemblée nationale. Selon les résultats de l'enquête, 57 % des sondés se prononcent pour une démission de l'homme politique et 23% des Français pensent qu’il devrait rester parlementaire.

"Ce sont les sympathisants macronistes qui sont les plus nombreux (71 %) à réclamer son départ, suivis de ceux du Rassemblement national (69 %) et des Républicains (59 %). À l’inverse, les électeurs de la NUPES sont les plus réticents à une démission d’Adrien Quatennens, cette hypothèse ne récoltant que 48 % d’avis favorables", expliquent nos confrères.

L'épouse du député LFI Adrien Quatennens a déposé plainte contre lui à Lille, après deux mains courantes ayant déclenché l'ouverture d'une enquête préliminaire. Céline Quatennens "est retournée au commissariat le 26 septembre pour dire qu'elle voulait changer ses deux mains courantes en plainte", qui porte "sur les mêmes faits, il n'y en a pas de nouveau", a-t-on précisé dans l'entourage de M. Quatennens.

"Son mari était convoqué le 26 (septembre) après-midi et a pu alors être entendu librement sur ces éléments et ces faits", a ajouté cette source. M. Quatennens est visé par une enquête préliminaire, ouverte par le parquet de Lille dans le cadre de sa "politique pénale volontariste pour le traitement des violences conjugales", après une première main courante déposée par son épouse, et révélée par le Canard Enchaîné mi-septembre.

M. Quatennens s'est dans la foulée mis en retrait de sa fonction de coordinateur de La France Insoumise, reconnaissant des violences envers son épouse dans un communiqué publié sur Twitter. Il a notamment admis lui avoir "donné une gifle", il y a "un an", "dans un contexte d'extrême tension et d'agressivité mutuelle", affirmant avoir "profondément regretté ce geste".

Enquête réalisée en ligne du 3 au 4 octobre sur 1 002 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. En partenariat avec YouGov.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tempura
6/octobre/2022 - 18h11
bergil a écrit :

Ce n'est pas non plus à la justice de la dire , si c'est un homme d'honneur il le fait de lui même !

c'est pas un homme d'honneur c'est un gauchiste

Portrait de bergil
6/octobre/2022 - 17h06
COLIN33 a écrit :

Ce n'est pas au sondage de dire si il doit démissionner mais a la justice, assez de toute ces affaires "de destructions"

Ce n'est pas non plus à la justice de la dire , si c'est un homme d'honneur il le fait de lui même !

Portrait de COLIN33
6/octobre/2022 - 13h23 - depuis l'application mobile

Ce n'est pas au sondage de dire si il doit démissionner mais a la justice, assez de toute ces affaires "de destructions"