04/10 07:49

Accusé de violences psychologiques sur son ex-compagne, Julien Bayou brise le silence ce matin : "Il n’y a pas d’affaire Bayou. Il n’y a pas d’accusation. Sandrine Rousseau est allé trop loin"

 Après sa démission de la direction d’Europe Ecologie-Les Verts et de la présidence du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, le député de Paris, Julien Bayou accusé de violences psychologiques sur son ex-compagne, brise le silence.

Une affaire qui a éclaté après les déclarations de Sandrine Rousseau sur le plateau de "C à vous" sur France 5.

Julien Bayou s'exprime ce matin sur le site internet du Monde

"Il n’y a pas d’affaire Bayou. Il n’y a pas d’accusation. Il n’y a pas de fait sous-tendant les anathèmes que j’ai pu entendre. Une cellule s’est autosaisie à la suite d’un e-mail qui lui a été adressé. Je suis dans la situation de quelqu’un innocent des faits dont on ne l’accuse pas. (..)

Pour définir les violences psychologiques, l’intention est un élément important. Cela repose sur des faits identifiables : des menaces, des intimidations, des moqueries, le fait de rabaisser la personne, de lui imposer des opinions. Il n’y a rien de tout cela. Il s’agit d’une rupture très douloureuse avec des souffrances partagées. Je ne suis pas l’auteur intentionnel des souffrances, réelles, de mon ex-compagne."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ginette Ponsard
4/octobre/2022 - 15h40

Peut importe l'histoire, ce monsieur est un violent qui montre le mauvais exemple, il faut l'écarter de suite !

Portrait de Tudo
4/octobre/2022 - 13h44

Entre un bayou (plan d'eau de Louisiane) et un "ruisseau" c'est vraiment une histoire marécageuse !

Portrait de MICMAH458
4/octobre/2022 - 12h30
Titoon a écrit :

Merci de ses éclaircissements.

Concernant la "c'est faute à Rousseau", j'ai pensé aux Misérables et n'ai pas saisi le lien (quoique misérables, cela les qualifie bien).

Je ne peu que vous rejoindre sur votre opinion de ces personnages

Il n'y a pas de souci, et parfois on lit un peu trop vite et on se perd sur le sens, cela m'arrive aussi, je vous rassure.

Vous étiez tout à fait sur la bonne voie en pensant aux Misérables de Victor Hugo, et j'avais repris une phrase de la chanson des révolutionnaires "c'est la faute à Rousseau" en visant très spécialement qui vous savez (elle et quelques-unes de ses collègues, tout autant déconnectées, maladroites et haineuses, bref à côté de la cause dont elles revendiquent être les porte-paroles).  Bien à vous.

Portrait de Titoon
4/octobre/2022 - 12h23
MICMAH458 a écrit :

Merci d'avoir réagi à mon post, mais je m'aperçois que vous n'avez rien compris et que vous avez complètement inversé mon propos.  Où ai-je déclaré que monsieur Bayou était coupable de quoi que ce soit ?  Je ne sais pas ce qu'il a fait (ou pas) et donc je ne peux en aucun cas me prononcer à son sujet.

"C'est la faute à rousseau" , ce petit jeu de mots pourtant très clair ne vous a pas interpellé plus que ça, vous voulez une explication de texte, la voici : quand je regrette qu'il n'y a plus de guillotine, je pense à ces "féministes" qui sont dans l'outrance, et qui n'hésitent pas à déblatérer, à dénoncer, à diffamer ceux qui les gênent, sans aucune preuve à avancer, juste pour nuire.  Et je prends la précaution de terminer, pour vous éviter le premier degré, que lorsque je parle de guillotine, je pense au fait de couper quelques têtes qui sont nuisibles à la cause prétendument défendue, et que c'est une image, une métaphore, et que je n'appelle évidemment pas à décapiter au couteau l'un ou l'autre de ces personnages qui tirent la Politique vers le bas.

Merci de ses éclaircissements.

Concernant la "c'est faute à Rousseau", j'ai pensé aux Misérables et n'ai pas saisi le lien (quoique misérables, cela les qualifie bien).

Je ne peu que vous rejoindre sur votre opinion de ces personnages

Portrait de MICMAH458
4/octobre/2022 - 12h11
Titoon a écrit :

Vous voulez envoyer à la veuve qui? Car pour l'instant qu'on l'aime ou pas Bayou est présumé innocent et accessoirement en l'état il n'y a pas réellement d'affaire. Le peu qui a filtré de l'affaire laisse plutôt à penser que c'est son ex la toxique.....

Merci d'avoir réagi à mon post, mais je m'aperçois que vous n'avez rien compris et que vous avez complètement inversé mon propos.  Où ai-je déclaré que monsieur Bayou était coupable de quoi que ce soit ?  Je ne sais pas ce qu'il a fait (ou pas) et donc je ne peux en aucun cas me prononcer à son sujet.

"C'est la faute à rousseau" , ce petit jeu de mots pourtant très clair ne vous a pas interpellé plus que ça, vous voulez une explication de texte, la voici : quand je regrette qu'il n'y a plus de guillotine, je pense à ces "féministes" qui sont dans l'outrance, et qui n'hésitent pas à déblatérer, à dénoncer, à diffamer ceux qui les gênent, sans aucune preuve à avancer, juste pour nuire.  Et je prends la précaution de terminer, pour vous éviter le premier degré, que lorsque je parle de guillotine, je pense au fait de couper quelques têtes qui sont nuisibles à la cause prétendument défendue, et que c'est une image, une métaphore, et que je n'appelle évidemment pas à décapiter au couteau l'un ou l'autre de ces personnages qui tirent la Politique vers le bas.

Portrait de Titoon
4/octobre/2022 - 11h27
MICMAH458 a écrit :

"Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire. Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à rousseau".  Dommage que pour certains, la guillotine ne soit plus d'usage.

Vous voulez envoyer à la veuve qui? Car pour l'instant qu'on l'aime ou pas Bayou est présumé innocent et accessoirement en l'état il n'y a pas réellement d'affaire. Le peu qui a filtré de l'affaire laisse plutôt à penser que c'est son ex la toxique.....

Portrait de MICMAH458
4/octobre/2022 - 10h12

"Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire. Le nez dans le ruisseau, c'est la faute à rousseau".  Dommage que pour certains, la guillotine ne soit plus d'usage.

Portrait de MS54840
4/octobre/2022 - 09h12

Ce n'est pas la faute à Rousseau ! mais c'est un règlement de compte entre bobos qui veule le pouvoir !

Portrait de wicket
4/octobre/2022 - 09h48

Merci Madame Rousseau... smiley Allez, on parie qu'elle va prendre sa place !!!!

Portrait de COLIN33
4/octobre/2022 - 08h04 - depuis l'application mobile

Même si il est coupable de tels fait c'est a la justice de décider, s.Rousseau a un comportement inacceptable, aujourd'hui certaines femmes pas toujours crédibles décident ou pas de briser des carrières voire plus.....tout cela doit être très encadré par la justice et gardé de façon discrète jusqu'à la décision de cette même justice.

Portrait de Capri
4/octobre/2022 - 07h54

« Je suis dans la situation de quelqu’un innocent des faits dont on ne l’accuse pas » résume bien la situation.