30/09 07:31

L'immunologue Alain Fischer met en garde, contre une forte épidémie de grippe cet hiver, notamment due à la fin des restrictions liées au Covid-19

L'immunologue Alain Fischer met en garde, contre une forte épidémie de grippe cet hiver, notamment due à la fin des restrictions liées au Covid-19. En France, la grippe saisonnière touche 2 à 8 millions de personnes et est responsable de 10.000 à 15.000 décès chaque année, selon l’Institut Pasteur.

La vaccin contre la grippe permet de limiter les formes graves et est fortement recommandé pour les personnes «fragiles». «Cette année, on aura du mal à maintenir un même niveau de protection : masques, distanciation, lavage des mains intensifs», estime le spécialiste.

De fait, depuis le début de la pandémie du Covid-19 il y a deux ans, les cas de grippe étaient moins nombreux dans l’Hexagone. Cela est dû en grande partie aux gestes barrières, au port du masque et aux confinements. La contagiosité a donc été moindre, ce qui explique la baisse du pic d’incidence de cas grippaux pour 100.000 habitants.

Or, depuis le printemps 2022, le masque n’est plus obligatoire, hormis dans les établissements de santé. Avec ce relâchement général, il y a fort à parier que les cas cet hiver vont repartir à la hausse. De plus, la virulence du virus peut aussi être liée à la faible immunité des Français. Avec moins de cas les deux années précédentes, les corps n’ont pas pu produire assez d’anticorps pour pouvoir lutter contre la grippe.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions