18:02

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky exhorte les Russes à "protester" contre la mobilisation sur le front ukrainien annoncée par le Kremlin ou à "se rendre" aux forces de Kiev

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exhorté jeudi les Russes à « protester » contre la mobilisation sur le front ukrainien annoncée par le Kremlin ou à « se rendre » aux forces de Kiev. « 55.000 soldats russes ont été tués dans cette guerre en six mois (...) Vous en voulez davantage? Non? Alors protestez! Luttez! Fuyez! Ou rendez-vous » à l’armée ukrainienne, a-t-il lancé en russe dans son adresse vidéo traditionnelle. « Ce sont vos options pour survivre ».

« Vous êtes déjà complices de tous les crimes (de l’armée russe), des meurtres et de tortures dont les Ukrainiens sont victimes. Parce que vous vous êtes tus. Parce que vous vous taisez toujours », a accusé M. Zelensky. Et d’affirmer que les autorités russes s’apprêtent à mobiliser « jusqu’à un million d’hommes ». Officiellement, Moscou a annoncé la veille la mobilisation dès mercredi de 300.000 réservistes.

« C’est l’heure du choix pour vous. Pour les hommes en Russie, c’est le choix de mourir ou vivre, devenir invalide ou préserver sa santé. Pour les femmes en Russie le choix consiste à perdre à jamais leurs maris, fils, petits-fils ou à tenter quand-même de les protéger contre la mort, contre la guerre, contre le seul homme », Vladimir Poutine, a encore lancé M. Zelensky.

Plus de 1.300 personnes avaient été arrêtées mercredi lors de manifestations improvisées anti-mobilisation à travers toute la Russie, selon l’ONG OVD-Info. L’annonce de la mobilisation a aussi provoqué un afflux de Russes souhaitant quitter le pays, avec des files d’attente rapportées aux frontières terrestres avec plusieurs pays. Aucune estimation du nombre n’était disponible.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tempura
23/septembre/2022 - 18h58

Sur ce point là Poutine et le chien seront d'accord.

Les quelques petits bobos des centres urbains russes, qui iront manifester contre leur pays seront envoyés en priorité au front pour faire la connaissance des gentils néonazis ukrainiens qui leur réservent un accueil chaleureux.

Portrait de COLIN33
23/septembre/2022 - 18h15 - depuis l'application mobile

Il a raison ! soutien et accueil a tous les russes qui peuvent encore quitter le pays, l'idéal serait qu'ils se rendent en Ukraine.....