22/09 11:56

Jean-Luc Mélenchon assume son tweet de soutien à Adrien Quatennens qui a reconnu avoir giflé son épouse: "Je pèse mes mots tout le temps"

Ce matin, moins d'une semaine après son soutien apporté à Adrien Quatennens qui a reconnu avoir giflé son épouse, Jean-Luc Mélenchon s'est exprimé pour la première fois ,indique BFMTV, après la polémique née suite à la publication de son tweet.

A la question de savoir s'il regrette ses propos, le leader de La France insoumise déclare : "Je pèse mes mots tout le temps". Et d'ajouter à destination du journaliste qui l'interrogeait : "C'est vous qui regrettez ce que vous êtes en train de dire".

En début de semaine, la Première ministre Élisabeth Borne a jugé «extrêmement choquant» le tweet de Jean-Luc Mélenchon dimanche en soutien à Adrien Quatennens qui a reconnu des violences conjugales. «C'est évidemment extrêmement choquant d'avoir quelqu'un qui banalise les violences intra-familiales», a déclaré Élisabeth Borne, interrogée sur la réaction de Jean-Luc Mélenchon en marge d'un point presse sur le 2e plan vélo dans la cour de Matignon. On «n'est pas à une outrance près, on va dire», a-t-elle ajouté.

Figure de la jeune garde de La France insoumise (LFI), le député Adrien Quatennens, sous le coup d'une enquête après une main courante déposée sur des violences conjugales, a annoncé dimanche qu'il se mettait «en retrait de sa fonction de coordinateur» du mouvement, reconnaissant des violences envers son épouse.

Dans un premier temps, le leader des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé dans un tweet «la malveillance policière, le voyeurisme médiatique, les réseaux sociaux». Il a salué en revanche la «dignité» et le «courage» d’Adrien Quatennens, lui redisant sa «confiance» et son «affection», suscitant de vives critiques, y compris en interne. Quelques heures plus tard, l'ancien candidat à la présidentielle a essayé de corriger le tir : «Une gifle est inacceptable dans tous les cas. Adrien l'assume. C'est bien».

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Azrael68
22/septembre/2022 - 21h21 - depuis l'application mobile

Il ferait mieux de peser sa connerie celui-là ! Elle doit peser lourd !

Portrait de gargantua
22/septembre/2022 - 17h25

mais jusqu'à quand va t-on laisser ce sinistre personnage et toute sa bande nous prendre pour des idiots ?

Portrait de JP67
22/septembre/2022 - 13h26

dans un sens il est préférable qu'il pèse ses mots

plutôt que son cerveau qui est zéro sur la balance

Portrait de swatss
22/septembre/2022 - 12h50

Bravo soutenir un mec enfin une larve , qui reconnaît avoir giflé sa femme. Et crier au scandale envers la police et les médias , c'est la classe absolu ...

LFI , ils viennent de signer leur arrêt politique , car personne ne peut admettre ça... 

Portrait de Bdhy
22/septembre/2022 - 12h20

C'est sûr que JLM pèse ses mots, comme avec "La République c'est moi !" ...Tant qu'il affirme sa "confiance et son affection à Quatennens" le reste n'est que "malveillances policières et voyeurisme médiatique" ... fermez le ban, y'a rien à voir !

Portrait de Jb02
22/septembre/2022 - 12h01 - depuis l'application mobile

C’est vrai que gifler sa femme, c’est très courageux !!!!!!