08:01

Patrick Sébastien révèle pour la première fois avoir été opéré d'un cancer du rein au début de l'année 2022 - En 2010, il avait du affronter un cancer de la peau

Patrick Sébastien a accordé une interview au magazine Gala en kiosque ce matin, à l'occasion de la sortie de son livre "Vivre et renaître chaque jour", dont la sortie est prévue pour le 29 septembre aux éditions XO. Un ouvrage dans lequel il résume ainsi ses derniers mois:

"Une éviction injuste, un cancer, une séparation, ces derniers mois j'ai tout pris en rafale."

Il prononce donc le mot tabou de cancer et révèle ainsi pour la première fois avoir du se battre dans le plus grand secret contre un cancer du rein, puis avoir du être hospitalisé et opéré : "Sur le plan de la santé, c'est un beau tsunami qui s'est abattu sur moi".

"Aujourd'hui tout va bien", a-t-il assuré, même s'il a "pris du ventre car ses abdos ont été coupés pour l'opération". 

En 2010, c'est contre un cancer de la peau qu'avait du se battre l'animateur vedette et là encore il avait décidé d'en parler lui-même à nos confrères de TV Mag: 

"Le regard d'un médecin sur un de mes grains de beauté m'a sauvé la vie. Il m'a dit d'aller le faire analyser. C'était un cancer de la peau qui, par chance, n'avait pas encore métastasé. Je ne raconte pas cela pour me faire plaindre, mais pour inciter les gens à se faire contrôler".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 17h00 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 17h00 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 17h00 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 17h00 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 16h59 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 16h59 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 16h59 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 16h59 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 16h59 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de MajorF
22/septembre/2022 - 16h59 - depuis l'application mobile

Ben oui un mélanome c’est très grave : on en meurt selon le grade d’atteinte.
A ne pas confondre avec un carcinome in situ qui est bcp moins grave.

Portrait de serguei
22/septembre/2022 - 11h48

Ce besoin irrésistible de se faire mousser, c'est fatiguant ... On lui a enlevé un petit grain de beauté mais c'était un cancer et on lui a sauvé la vie !...  smiley