16/09 12:02

Oise: Quatre suspects, dont trois mineurs, mis en examen pour "enlèvement, séquestration en bande organisée" d'un adolescent à Beauvais

Quatre personnes, dont trois mineurs, ont été mis en examen jeudi dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour « enlèvement, séquestration en bande organisée » et violences aggravées, des faits commis sur un adolescent dans une cave de Beauvais (Oise), a annoncé le parquet.

La victime, un jeune homme de 17 ans, venait de quitter son lycée beauvaisien pour se rendre à la gare à destination de Méru, vendredi dernier vers 17H30, quand il a été « enlevé par plusieurs personnes au visage dissimulé et placé de force, une cagoule sur la tête, dans le coffre d’une voiture », rappelle dans un communiqué le procureur de la République de Senlis, Loïc Abrial.

Une vidéo avait circulé sur les réseaux sociaux, repérée par le père de la victime et montrant l’adolescent « retenu dans une cave, le visage tuméfié ». Libéré « quelques heures plus tard à la suite de l’intervention de tiers », le jeune homme a expliqué à la police qu’il avait été « roué de coups », précise le procureur.

Victime de plusieurs blessures et notamment d’une fracture du plancher orbitaire, il s’est vu délivrer « douze jours d’incapacité totale de travail » (ITT). Les investigations ont permis l’interpellation de trois mineurs âgés de 16 à 17 ans, placés en garde à vue mardi. Un quatrième suspect, âgé de 20 ans, s’est lui-même présenté aux services de police le lendemain. Au cours de leurs auditions, ils ont « contesté leur implication », indique M. Abrial.

Une information judiciaire a été ouverte jeudi pour « enlèvement et séquestration commis en bande organisée », et « violences volontaires » aggravées, « en réunion et avec usage ou menace d’une arme, en l’espèce un couteau ». Le parquet de Beauvais s’est alors dessaisi de l’enquête au profit du pôle criminel de Senlis.

Les quatre suspects ont été mis en examen jeudi soir par le juge d’instruction. « L’un des mineurs, âgé de 16 ans au moment des faits et qui vient d’avoir 17 ans, a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention. Le majeur et deux des mineurs ont été placés sous contrôle judiciaire », a précisé le procureur tard dans la soirée. Plusieurs d’entre eux étaient déjà connus de la justice.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BlancEurope
16/septembre/2022 - 23h11
serguei a écrit :

Avertissement sévère, TIG (qui ne seront pas faits) + stage de poney obligatoire !... Non, mais  smiley

Oh non, c'est trop sévère ! Et les droits de l'homme (et des femmes, et des non-binaires), alors ?

Portrait de BlancEurope
16/septembre/2022 - 23h08

Je parie que Darmanin et Pape Ndiaye ont "fermement condamné" l'agression

Portrait de serguei
16/septembre/2022 - 14h18

Avertissement sévère, TIG (qui ne seront pas faits) + stage de poney obligatoire !... Non, mais  smiley