15/09 12:31

A la suite du départ début septembre du controversé Pr Didier Raoult à la tête de l'IHU Méditerranée Infection, la présidente historique de l'institut annonce son départ

A la suite du départ début septembre du controversé Pr Didier Raoult à la tête de l'IHU Méditerranée Infection, la présidente historique de l'institut a annoncé son départ, avec convocation du nouveau Conseil d'administration pour la remplacer fin septembre.

"Suite à la prise de fonction au 1er septembre du Pr Pierre-Edouard Fournier comme nouveau directeur, j'ai pris la décision d'informer le Conseil d'Administration de l'IHU de mon souhait de ne pas aller au bout de mon mandat", écrit le Dr Yolande Obadia dans une déclaration transmise à l'AFP.

L'arrivée du Pr Fournier représente le "moment opportun" pour mettre en place un nouveau tandem président(e)-directeur, explique-t-elle, en souhaitant que ce dernier veille à conserver "l'indépendance et la réactivité" de l'IHU.

Le mandat de Mme Obadia devait prendre fin en avril 2026. Elle restera membre du CA dans le collège des personnalités qualifiées, a précisé l'IHU à l'AFP.

Pour acter cette démission et désigner un ou une remplaçant(e), le Conseil d'administration, composé de 18 membres, se réunira le 30 septembre.

Présidente historique de l'IHU depuis sa création en 2011 sous la forme d'une fondation, elle avait annoncé mi-juillet, lors de la nomination du Pr Fournier, son intention de quitter ce poste, rendant alors hommage à la "pugnacité" de Didier Raoult dans la création de cet institut de recherche sur les maladies infectieuses, institut reconnu mais dans la tempête scientifique et médiatique depuis plusieurs mois.

Retraité depuis l'été 2021 de son poste de professeur d'université-praticien hospitalier, Didier Raoult a été remplacé fin août à la tête de l'IHU Méditerranée.

Il avait acquis une importante célébrité médiatique en tenant des positions, aujourd'hui discréditées, sur le Covid-19, notamment l'efficacité supposée de traitements comme l'hydroxychloroquine.

La justice enquête sur les pratiques de l'IHU lorsque Didier Raoult était à sa tête et deux rapports de l'administration ont relevé une série de dérives médicales et scientifiques. Le Pr Fournier a en conséquence suspendu les essais cliniques au sein de l'IHU, "dans l'attente de la régularisation de la situation".

Ailleurs sur le web

Vos réactions