11/09 17:02

Le groupe Amazon défend le casting de sa série à gros budget inspirée du "Seigneur des Anneaux", face à des critiques sur le choix d'acteurs issus de la diversité

"Il n'y a pas que des Blancs en Terre du Milieu": le groupe Amazon a défendu le casting de sa série à gros budget inspirée du Seigneur des Anneaux, face à des critiques sur le choix d'acteurs issus de la diversité, qui dénatureraient selon elles l'oeuvre de Tolkien. Depuis la diffusion des deux premiers épisodes de cette série, "Le Seigneur des anneaux: les Anneaux de pouvoir", sur laquelle Amazon a misé plus d'un milliard de dollars pour au moins cinq saisons, les réseaux sociaux pullulent de protestations d'internautes et de fans de J.R.R. Tolkien sur une supposée "diversité forcée" dans le choix des personnages et d'une trahison de l'oeuvre originelle, car plusieurs rôles sont confiés à des personnes noires ou hispaniques.

C'est le cas de le princesse naine Disa, incarnée par Sophia Nomvete. D'autres internautes y voient une évolution bienvenue. Le choix a aussi été défendu par Amazon via un tweet du compte officiel de la série diffusée sur la plateforme Prime Video du groupe. "J.R.R. Tokien a créé un monde qui, par définition, est multiculturel. Un monde dans lequel des peuples libres de races et de cultures différentes s'unissent, dans la fraternité, pour vaincre les forces du mal. C'est ce que reflète +Les Anneaux de pouvoir+", ont commenté les acteurs mercredi soir sur le compte Twitter de la série.

"Il n'y a pas que des Blancs dans notre monde, il n'y a pas que des blancs dans la +fantasy+, il n'y a pas que des blancs en Terre du Milieu", le monde inspiré du Moyen-Age dans lequel se déroule l'histoire de Tolkien, dans laquelle les personnages sont des hobbits, des elfes ou des nains. Ce n'est pas la première fois qu'une production doit se justifier après avoir fait de la place à des rôles issus de la diversité.

En juin, l'acteur Ewan McGregor avait défendu la présence de Moses Ingram, une actrice noire, au casting de la série "Obi-Wan Kenobi" issue de la franchise de la Guerre des étoiles sur Disney+. Depuis 2016, la comédie musicale Hamilton de Lin-Manuel Miranda rencontre elle un grand succès à Broadway et dans tous les Etats-Unis, en mettant en scène la Révolution américaine du 18e siècle avec des morceaux de hip-hop et des acteurs issus de la diversité pour incarner les pères fondateurs du pays, comme George Washington.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
12/septembre/2022 - 14h06

Qu'il y ait de la diversité dans les œuvres de fiction, peu m'importe. Par contre, ce qui me gène, c'est l'absence d'égalité de traitement:

- on peut métisser les castings d'histoires issues de fictions européennes ou nord-américaines, par contre quand l’œuvre d'origine est constituée de personnes de couleur, là on n'a pas le droit de mettre des blancs, sinon on appelle ça de l'"appropriation culturelle";

- les personnes de couleur dans les fictions actuelles ont rarement des rôles négatifs. Il n'y a que les blancs que l'on montre comme des psychopathes, des imbéciles, des violeurs, des gens qui frappent les enfants... Indirectement, les acteurs de couleur sont limitées à des rôles de béni-oui-oui, et ça rend leurs personnages bien moins intéressants.

Portrait de Titoon
12/septembre/2022 - 09h59

Bad buzz mérité entre la mise en avant des minorités dans la communication et les affiches (dans un univers ou les peuples vivent en vase clos,  des tributs "racisés" pourquoi pas mais comme écrit plus bas c'est toutes la tribut et pas un quota).

D'ailleurs on notera qu'inclusion sa veut dire noir, les asiatiques sa n’existe pas dans le logiciel de pensée woke.

Sans oublier les mensonges continue durant la production: "on a acheté les droits du seigneur des anneaux, bas en faite on c'est trompé c'est juste le silmarilion, euh excusez nous c'est juste le second age...."

Cela va s'en dire qu'Amazon était attendu au tournant.

Pour le reste, je n'ai pas encore vu la série donc je ne jugerai pas

Portrait de Bob28
12/septembre/2022 - 07h20

On ne nie pas que l'univers de Tolkien est multiculturel. Mais il faut être débile pour penser que chaque "ethnie" qui vit en autarcie est multiculturelle #vivreensemble

Ils auraient pu faire des Piedsvelus un peuple 100% joué par des acteurs noirs, ça aurait pu très bien fonctionner ET être cohérent. Mais dire "il y a 1 noir chez les Piedsvelus, 1 chez les elfes, 1 chez les nains, 1 chez les humains", c'est débile.

Pour moi c'est le fait de vouloir mettre des quotas dans chaque peuple qui est raciste, pas vouloir qu'il y ait de la cohérence dans un univers qui l'était avant l'arrivée d'Amazon.

Portrait de bib
11/septembre/2022 - 17h31

Pourquoi acheter les droits de l'oeuvre de JRR Tolkien si c'est pour en détourner une ou plusieurs caractéristiques ?

Tolkien a créé un univers complexe. Peut-être n'a-t-il pas exploré telle ou telle dimension, caractéristique possible, mais c'est ainsi.

Amazon s'invente une vie.

Il n'était pas interdit aux scénaristes de créer une oeuvre à part entière, sans avoir à revendiquer l'esprit de Tolkien. Cela aurait peut-être moins coûté moins cher et le public serait plus nombreux à applaudir.

Portrait de celec
11/septembre/2022 - 17h18

Le refus et l'oubli de l'histoire de leur pays,  la déformation d'œuvres notamment européennes deviennent la marque de fabrique des Usa au nom de je ne sais quelle idéologie nauséabonde. 

Portrait de mbagnick
11/septembre/2022 - 17h14

Le sujet n'est pas la présence d'acteurs noirs mais la déformation de l'œuvre de Tolkien.