08/09 10:02

Olivier Véran publie un livre de confidences présentant ses excuses pour la gestion des masques mais évoquant aussi son salaire et sa vie de ministre de la santé

Olivier Véran, était ministre de la Santé pendant la pandémie de Covid-19, fait son mea culpa dans une interview au Parisien à l’occasion de la sortie de son livre, Par-delà les vagues. Mais ce n'est pas tout, car le Ministre parle également de son quotidien et de sa vie de Ministre.

"Ce livre a vocation à ne rien cacher, y compris ce qui relève de l’intime. Pendant deux ans, j’ai vécu dans mon appartement de fonction, oui, à trente mètres de mon bureau au même étage. Pratique vu la période !.

Un appart dans son jus, avec un lit à matelas orthopédique qui grince, des années 1980.

Comme tout ministre, je paye mes factures, un loyer au ministère, et je gagne 6.500 euros nets par mois après impôt".

Un ministre qui explique aussi avoir frôle le burn out :

"Un matin, vers la fin de la première vague, entre un Conseil de défense et un Conseil des ministres, dans le parc de l’Élysée. J’ai eu des vertiges, de profondes nausées, les jambes qui flagellent. À l’époque, je dormais trois heures par nuit, je sautais plein de repas, le stress était permanent. Puis j’ai regardé les arbres, j’ai soufflé et c’est reparti sur le coup. Ensuite, je me suis mis à la méditation, cela m’a beaucoup aidé".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
9/septembre/2022 - 08h50

Comment peut-on croire que ce livre "ne cache rien", alors que le mec est encore en poste et sa carrière est encore devant lui ?

Portrait de Fpt01
8/septembre/2022 - 21h38 - depuis l'application mobile

Et la Sibeth, elle va nous écrire un livre, elle aussi ?

Portrait de Soulejack
8/septembre/2022 - 16h48

même gratos,je ne lirais pas son torchon.ce mec est d'une incompétence notoire.un rebouteux,je pense.

Portrait de bergil
8/septembre/2022 - 15h45

Encore un qui n'a pas honte de mentir ! il sait très bien qu'en affirmant que les masques ne servaient à rien c'était pour éviter que les gens se ruent dans les pharmacies pour acheter des masques qui n'existaient plus ... puisque détruits par les services de Buryn !

Portrait de Orwell2022
8/septembre/2022 - 12h50

"6.500 euros nets par mois après impôt" d'argent de poche ,oui ! Si il n'est pas satisfait de sa situation ,qu'il démissionne et retourne dans la vrai vie ou ferme sa gueule !

Portrait de marie5691
8/septembre/2022 - 10h06

En plus des décisions insensées qui ont été prises par cet individu, on devrait payer pour se flageller un peu plus.... ! Disparaissez de nos vies ! Merci !