30/08 22:54

L'imam Hassan Iquioussen introuvable après la perquisition de son domicile dans le Nord - Il a été inscrit au fichier des personnes recherchées et la police judiciaire a été saisie

22h51: Après la perquisition à son domicile de Lourches aujourd'hui, l'imam Hassan Iquioussen est introuvable, indique BFMTV de source policière. Il a été inscrit au Fichier des personnes recherchées et la police judiciaire a été saisie.", indiquent nos confrères. Et d'ajouter qu'il pourrait se trouver en Belgique, d'après la même source.

18h43 : Gérald Darmanin prend la parole et il dénonce les propos tenus par l'Imam : "Je veux me satisfaire de la décision prise par le Conseil d'Etat. Je me satisfait au nom du gouvernement de la République de la décision du Conseil d’État qui a confirmé le travail du ministère de l’Intérieur et de la préfecture du Nord d’expulser l’imam Iquioussen du territoire national. »

« Nous avions les éléments qui ont été présentés au tribunal administratif, rappelle-t-il, pour démontrer que Monsieur Iquioussen avait un comportement et des propos contraires aux valeurs de la République. Il tenait des propos complotistes, antisémites, xénophobes, homophobes, remettant en cause l'égalité entre les hommes et les femme. Il sera donc expulsé dès son interpellation et sera mis en centre de rétention. C'est une grand victoire pour la République. Les services du ministère font preuve d’une grande fermeté contre ceux qui attaquent les valeurs de la République et tiennent un double discours.

J'ai demandé que l'on poursuive l'expulsion de personnes qui tiennent parfois depuis des années ce type de propos. Nous ne confondons pas les quelques radicalisés avec l'immense majorité des musulmans de France qui sont patriotes. Il n’y a pas de victoire ou de défaite quand on est ministre de la République, on essaie de faire son travail, sa mission le mieux possible. "

16h21: L’avocate de l’imam, Lucie Simon, réagit sur Twitter en estimant que cette décision symbolise « un État de droit affaibli » et déplore « un contexte alarmant de pression de l’exécutif sur le judiciaire ». « Le combat judiciaire continue, le Tribunal administratif de Paris sera amené à se pencher sur le fond du dossier prochainement, et Hassan Iquioussen étudie la possibilité de saisir de nouveau la CEDH », a-t-elle ajouté.

16h01: La plus haute juridiction administrative rejette l’argument selon laquelle cette décision constituerait une « atteinte grave et illégale » à sa vie privée et familiale.

Le juge des référés du Conseil d'État estime que «ses propos antisémites, tenus depuis plusieurs années lors de nombreuses conférences largement diffusées, ainsi que son discours sur l'infériorité de la femme et sa soumission à l'homme constituent des actes de provocation explicite et délibérée à la discrimination ou à la haine justifiant la décision d'expulsion. Il considère par ailleurs que cette décision ne porte pas une atteinte grave et manifestement illégale à la vie privée et familiale de Hassan Iquioussen», explique la plus haute juridiction administrative française dans son communiqué.

15h21: Le Conseil d'État a donné son feu vert à l'expulsion de l'imam Hassan Iquioussen, a annoncé Gérald Darmanin, sur Twitter. «Le Conseil d'État valide l'expulsion de M. Iquioussen qui tient et propage notamment des propos antisémites et contraires à l'égalité entre les femmes et les hommes. C'est une grande victoire pour la République. Il sera expulsé du territoire national», a-t-il déclaré.

Pendant près de trois heures vendredi, la chambre des référés du Conseil d'Etat a entendu les arguments de la représentante du ministère de l'Intérieur et de l'avocate du prédicateur menacé d'expulsion vers le Maroc. Hassan Iquioussen est "un prédicateur charismatique qui a su acquérir une légitimité au sein d'un très large auditoire et qui depuis des années répand des idées insidieuses qui n'en sont pas moins des provocations à la haine, à la discrimination, à la violence", a affirmé la directrice des libertés publiques et des affaires juridiques au ministère de l'Intérieur.

Dans la salle d'audience, archipleine, de nombreux proches de l'imam dont plusieurs représentants des Frères musulmans avaient pris place. Pour Lucie Simon, avocate de l'imam, les propos antisémites ou violemment misogynes reprochés à son client "ont été tenus parfois il y a plus de vingt ans". "Il faut que ces provocations soient actuelles, c'est ce qui résulte de la jurisprudence". "Il n'a jamais été ni poursuivi ni condamné pour ces propos", a insisté l'avocate.

Le ministère de l'Intérieur a publié le 28 juillet un arrêté d'expulsion visant l'imam en raison d'"un discours prosélyte émaillé de propos incitant à la haine et à la discrimination et porteur d'une vision de l'islam contraires aux valeurs de la République". Le ministère reprochait notamment à l'imam "un discours à teneur antisémite particulièrement virulent" et ses prêches prônant la "soumission" des femmes "au profit des hommes".

L'arrêté d'expulsion évoquait également l'encouragement "au séparatisme" et le "mépris de certaines valeurs républicaines telles que la laïcité et le fonctionnement démocratique de la société française". Saisi par les avocats de M. Iquioussen, le tribunal administratif de Paris a suspendu début août cette demande d'expulsion en arguant que l'expulsion de l'imam, né en France il y a 58 ans mais de nationalité marocaine, porterait "une atteinte disproportionnée" à sa "vie privée et familiale".

 

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
31/août/2022 - 10h12

Tant que ce sont les mêmes incapables, naïfs de surcroît, qui sont à la tête de ce gouvernement, "Plus belle la vie" c'est aussi ce que doit penser cet imam, et les autres, qui vivent en France.  Finalement, je me demande si darmanin et dupond ne sont justement pas leur plus belle protection, puisque à part brasser du vent, ces deux-là ne sont pas foutus de trouver les moyens pour se débarrasser d'un type réputé dangereux pour le pays.

Puisqu'il a disparu (forcément, tout le monde savait dès le départ que le gars n'allait pas attendre dans son salon, les valises faites, qu'on vienne le chercher), il n'y a plus qu'à lancer les 100.000 policiers que l'on est capable de mettre sur le terrain à l'occasion d'un soir de Réveillon.

Portrait de MICMAH458
31/août/2022 - 08h21

Parce que on avait laissé la possibilité qu'il soit trouvable ou pas ?  Qu'il attendrait sagement dans son salon qu'on vienne le chercher ?  Nos dirigeants, darmanin et dupond, montrent une énième fois que ce sont des incapables dont tout le monde se fout, qu'ils deviennent la risée de tous.  Cet imam est maintenant en Belgique (peut-être) ou accueilli avec bienveillance quelque part dans l'un ou l'autre des quelque 2.500 mosquées en France.  On avait décidément raison quand on disait que ce feuilleton était loin d'être fini et qu'il compterait encore de multiples épisodes.  Nous, on l'avait compris, mais pas nos responsables/irresponsables qui sont bien tendres, crédules et naïfs.

Portrait de VLFELF
31/août/2022 - 06h07

C'est lamentablement rocambolesque pour tenter d'expulser un seul individu !

Toutes les racailles en situation irrégulière en France doivent bien rigoler car ils savent qu'ils ne seront jamais expulsés.  

Pour cette affaire hyper médiatisée le ministre Darmanin ne s'est pas soucié de savoir que la Police/Gendarmerie nationale (Dgsi etc.) mette en place un dispositif de surveillance le temps de la procédure d'appel pour interpeller cet imam (actuellement en fuite) au moment voulu (qui plus est fiché "S") ?!

Pendant ce temps-là ce prédicateur se tape des moules frites en Belgique, un sacré pied de nez à l'autorité de l'Etat...

Quelle incompétence criante !

Portrait de YVESM
31/août/2022 - 06h00

En réalité, cet imam a plus peur des autorités marocaines que de Darmanin.

Portrait de Aurel99
31/août/2022 - 01h17

Le plus inquiétant dans tout ça, c’est qu’il faut aller jusqu’à la signature d´un ministre et obtenir une décision du conseil d’état pour rendre possible une expulsion comme celle là. Ce n’est pas une victoire, c’est un échec maintenant et un échec pour la suite.

Portrait de Bruno13
30/août/2022 - 23h37

Il se serait barré en Belgique. Facile de savoir où : Molenbeek, la ville des islamistes

Portrait de tony355
30/août/2022 - 23h17
Jb02 a écrit :

Pensez-vous que l’Imam attende bien sagement chez lui qu’on vienne le cueillir ? Ne soyons pas naïf

t'avais bien predis. chapeau

Portrait de COLIN33
30/août/2022 - 23h06 - depuis l'application mobile

Il s'est fait la valise pour faire la peau à Darmanin......

Portrait de Bigpower
30/août/2022 - 19h23

"Il tenait des propos complotistes, antisémites, xénophobes, homophobes, remettant en cause l'égalité entre les hommes et les femme"  Ben oui !   C'est un Iman, il prêche ce qu'il y a dans le Coran...Il serait temps que ceux qui idéalisent ou banalisent cette religion aillent voir ce qu'il y a dedans...

Portrait de mbagnick
30/août/2022 - 18h58

"Il tenait des propos…" comme 80% des musulmans qui n'ont pas apostasié.

Portrait de MUSTANGO
30/août/2022 - 18h53

BON DÉBARRAS ESPÈCE DE SALOPERIE. J’ESPÈRE QUE CE N’EST QU’UN DÉBUT. Y’A DU BOULOT…

Portrait de tony355
30/août/2022 - 18h17

dehors les roumanos!!   dixit jacquard

Portrait de wicket
30/août/2022 - 18h05
- - Hugo Drax - - a écrit :

20 ans après, le mal est fait. La république maçonnique maintient tout un pan de la société délibérément dans l'islamisme et l'obscurantisme... Et dans l'antisémitisme pour faire diversion et se protéger elle-même.

Il s'agit aussi de provoquer de la misère pour faire chanter la classe moyenne, avoir une main d'œuvre pas cher de coursiers Amazon et de chauffeurs Uber sans aucune conscience syndicale... Pour le compte des ultras-riches et des fonds d'investissement et avec la complicité de la gauche corrompue. 

Le pire c'est qu'ils font passer une goutte d'eau dans l'océan pour une victoire et empochent la catharsis avec l'aide des médias et d'un narratif biaisé.

Je serai vous, j'irai consulter.... Ca devrait se soigner les idées fixes... Pauvres francs-maçons !!! à chaque fois, ils y ont droit !!! MDR !!

Portrait de Orwell2022
30/août/2022 - 17h10

Quand on voit le parcours de combattant pour expulser un seul type ,(qui n'est pas encore expulsé ,loin delà !) , les joueurs de couteaux ,voleurs ,dealers et violeurs n'ont aucun souci à se faire !  

Portrait de bozo75
30/août/2022 - 16h48

Bonne nouvelle mais à lire certains post .on dirait le le mec à des soutiens, même discrets  ici 

Portrait de Gustave68
30/août/2022 - 16h34

"Oui je reviens à toi berceau de mon enfance ... " (Alphonse de Lamartine 1790-1869 - Retour au pays natalsmiley

Portrait de MICMAH458
30/août/2022 - 16h31

Si j'étais à la place de darmanin, et compte tenu des nombreux revers qu'il a collectionnés durant ces dernières années, je resterais très prudent et très discret, au lieu de me répandre immédiatement dans les médias, comme à sa mauvaise habitude.  Tant que ce type n'a pas posé un pied sur le tarmac d'un aéroport marocain, il n'est toujours pas expulsé et faisons confiance à ses avocats pour intenter tous les recours possibles et imaginables que notre bonne démocratie met gracieusement à sa disposition.

Portrait de VLFELF
30/août/2022 - 16h41

David Guiraud, extrémiste de gôche de la NUPES, grand défenseur du maintien de Hassan Iquioussen en France, doit être effondré...

Portrait de dadaright
30/août/2022 - 16h23

Le bon coté des choses c'est qu'il ne va plus nous rabâcher encore qu'il faut réformer la loi , la au moins il a un exemple que la loi fonctionne bien ,il n' y a qu'a l'appliquer .Ça se trouve le conseil d' état l' a fait exprès pour ça,  pour éviter qu'il aille encore plus loin dans la modification de la loi .

Portrait de dadaright
30/août/2022 - 16h04

N'importe quoi cette décision , cela prouve enfin que le conseil d'Etat n'a décidément plus rien d' objectif tout comme le conseil constitutionnel d' ailleurs ,il émet principalement des décisions politiques , qui n'ont plus aucun attachement ni à la constitution ni au droit  . Il aurait été utile de le condamner au moins une fois et attendre la réitération avant de l' expulser c'est ça l'état de droit .

Portrait de sebastien91
30/août/2022 - 15h50

Déjà une ordure de moins !

Portrait de yannific
30/août/2022 - 15h44

Bonne nouvelle, mais tout ce cirque pour expulser 1 individu, alors qu'il faudrait en expulser des centaines, voire des milliers......On n'est pas sorti de l'auberge......

Portrait de Vosegus
30/août/2022 - 15h41

Au suivant !

Il ne faut surtout pas s'arrêter maintenant que la machine est en marche. 

Portrait de Super Zappeur
30/août/2022 - 15h28 - depuis l'application mobile

Cool ! Next !…

Portrait de COLIN33
30/août/2022 - 15h25 - depuis l'application mobile

Darmanin va mal finir, les représailles risquent d'être a la hauteur de l'expulsion.....