26/08 17:21

La collection du défunt cofondateur de Microsoft, Paul Allen, estimée à près de 1 milliard de dollars, va être mise aux enchères lors d'une vente organisée par Christie's à New York en novembre

La collection du défunt cofondateur de Microsoft, Paul Allen, va être mise aux enchères lors d'une vente organisée par Christie's à New York en novembre, a annoncé la maison d'enchères, qui l'estime à plus d'un milliard de dollars, ce qui serait un record absolu. Plus de 150 œuvres vont être proposées, dont le tableau La montagne Sainte-Victoire du peintre français Paul Cézanne, estimé à plus de 100 millions de dollars. L'intégralité du produit de la vente sera versée à des œuvres de charité, selon Christie's.

Décédé d'un cancer en 2018 à 65 ans, Paul Allen a imaginé, avec Bill Gates, le système d'exploitation des ordinateurs personnels qui allait faire le succès de Microsoft, fondé en 1975. Il a quitté le groupe dès 1983, du fait de problèmes de santé mais aussi d'une relation détériorée avec Bill Gates, qui devait, lui, rester aux commandes jusqu'en 2000.

Le record actuel en matière de collection privée a été établi au printemps dernier par le couple américain Harry et Linda Macklowe, avec 922 millions de dollars en plusieurs ventes aux enchères chez Sotheby's.

Outre le Cézanne, figure parmi les trophées de Paul Allen Small False Start du peintre américain Jasper Johns, estimé à plus de 50 millions de dollars, selon le New York Times.

Christie's n'a pas communiqué sur d'autres pièces, mais une exposition itinérante montée en 2016 en puisant dans la collection de Paul Allen donne un aperçu de sa richesse. On y retrouverait des toiles de Monet, Manet, Brueghel le jeune, Klimt, Hockney ou Richter.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Yazid Manou
27/août/2022 - 11h02

On doit au Paul G. Allen, l'EMP (Experience Music Project), devenu Museum of Pop Music inauguré en juin 2000 à Seattle. Le lieu contient, entre autres espaces consacrés à la musique, une pièce permanente dédié à Jimi Hendrix, héros du milliardaire qui collectionnait tout ce qu'il trouvait sur le guitariste. C'était d'ailleurs le fan d'Hendrix le plus riche du monde !