18/08 07:31

Rodéos urbains : "Plus de 2.200 personnes ont été interpellées et 1.800 scooters et motos ont été saisis depuis le début de l'année" (Gérald Darmanin)

Plus de 2.200 personnes ont été interpellées et 1.800 scooters et motos ont été saisis depuis le début de l'année pour des rodéos urbains, davantage qu'en 2021, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur en déplacement à Créteil. Au total, 16.000 opérations de police ont été menées depuis janvier 2022. En 2021, il y avait eu 9.800 contrôles, 1.345 interpellations et 1.200 engins motorisés saisis, a souligné le ministre.

"Ce n'est pas une politique du chiffre c'est l'activité des services de police et de gendarmerie", a-t-il souligné en visite au commissariat de Créteil (Val-de-Marne), et "en même temps que l'on fait la lutte contre les rodéos, on fait la lutte contre les stups et on fait la lutte contre les voitures et motos volées".

Le 8 août, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé une intensification des contrôles dans toute la France contre les personnes effectuant des rodéos urbains. Depuis cette date, plus de 150 scooters et motos ont été saisis au cours de près de 3.000 opérations de police et de gendarmerie, a précisé le ministre mardi sur Twitter, assurant que dès ce mercredi "chaque commissariat mènerait au moins trois opérations anti-rodéos par jour".

"Depuis hier (mardi), nous avons lancé trois opérations par jour et par circonscription.

Il y a 79 circonscriptions, donc cela veut dire que nous ferons 240 opérations tous les jours sur les zones de compétences de la préfecture de police", a ajouté mercredi à Créteil Laurent Nuñez, préfet de police de Paris.

Le 5 août, une enfant de sept ans avait été grièvement blessée par un motard de 18 ans lors d'un rodéo urbain à Pontoise (Val-d'Oise). A Marseille, un jeune homme de 19 ans est décédé mardi soir à Marseille après avoir perdu le contrôle de sa moto et percuté un poteau alors qu'il faisait un rodéo urbain.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
18/août/2022 - 15h00

Le gouvernement laisse se développer une situation intolérable et dangereuse a force de laxisme et quand il décide de passer a l'action il se glorifie de quelques résultats histoire de calmer le jeu mais c'est dans le temps et des décisions de justice que l'on verra si son action est payante.

Portrait de MICMAH458
18/août/2022 - 08h47

C'est fou ce besoin irrépressible qu'a darmanin de vouloir communiquer, trop rapidement souvent et quitte à dire des conneries, des chiffres qu'il veut mettre à son avantage, pour valoriser son action et sa détermination.  Tout cela n'est malheureusement souvent que du vent, pour occuper l'espace, et on voit bien qu'il a été à la bonne école de sarkozy, son ancien maître.  macron, son nouveau mentor, semble quand même satisfait de lui, puisqu'il continue à le protéger malgré ses bourdes et ses échecs.  Combien de temps cela va-t-il encore continuer ?, cela ne dépend comme toujours que de l'appréciation du petit roi.

Portrait de COLIN33
18/août/2022 - 07h36 - depuis l'application mobile

On s'en est pas rendu compte !!!